Paris Match Belgique

La leçon derrière une vidéo virale d’un ourson [VIDÉO]

Ourson

Image d'illustration. | © Adam Willoughby Know / Unsplash

Environnement

Sur la toile, la vidéo d’un ourson tentant tant bien que mal d’escalader une pente neigeuse et glissante pour rejoindre sa mère au sommet est cette semaine devenue virale. Au delà de la belle leçon de persévérance que donne le petit, le film montre une réalité moins louable : le drone a, pour le plaisir des internautes, mis l’animal en danger. 

 

L’image est attendrissante. Un bébé ours et sa mère tentent d’atteindre le sommet d’une montagne. Mais, pris au piège de la neige, ils manquent d’être cruellement séparés. Glissant tout d’abord légèrement vers le bas, la génitrice parvient ensuite rapidement à retrouver son équilibre, s’élançant sans mal vers le sommet de la montagne. Un peu en arrière, le petit moins adroit que cette dernière, l’imite avec moins de succès. Il glisse très bas, et peine à s’ancrer au sol couvert d’une épaisse couche de neige poudreuse. Il escalade un mètre, pluis glisse beaucoup plus bas, remonte, et glisse à nouveau. Ensuite, en suivant les traces laissées dans la neige par sa mère, il parvient à la rejoindre. Une belle leçon de persévérance, applaudiront les internautes attendris. Mais la vidéo, prise à partir d’une autre perspective, a un côté moins louable. 

Lire aussi > Comment de la peau de poisson a sauvé des ours après les incendies de Californie

#MondayMotivation ?

Parmi les admirateurs bébé ours, l’animatrice canadienne Ziya Tong. Cette semaine, elle partage la vidéo sur son compte Twitter avec une leçon de vie : « vois haut et n’abandonne jamais ». Sa publication devient rapidement virale. Comme le souligne le Huffington post, elle illustre à la perfection la citation favorite des sportifs et entrepreneurs, empruntée à Samuel Beckett : « Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better ». – ou en français : « Déjà essayé. Déjà échoué. Peu importe. Essaie encore. Échoue encore. Échoue mieux »). Inspirant : sur la toile, la scène est vue plus de 20 millions de fois et partagée massivement sur Twitter accompagnée du hashtag #MondayMotivation (#MotivationduLundi). Si, en effet, beaucoup feraient bien de prendre exemple sur le bébé ours, le buzz contient des dessous moins glorieux.

Lire aussi > Pourquoi trouve-t-on les chatons « trop mignons » ?

Rapidement, les internautes se sont demandé la raison qui a poussé les ours à vouloir s’élancer vers le sommet de la montagne. Et en observant de plus près la vidéo, ils ont vu l’ourson donner un coup de patte pour tenter d’éloigner le drone, geste qui l’a fait tomber plusieurs mètres plus bas. Pour beaucoup, la raison de l’escalade dangeureuse des ours est alors limpide : le bruit du drone a effrayé les animaux. Observation qui offre une autre perspective sur la vidéo : le petit ourson, bien que courageux, a été mis en danger par une utilisation inappropriée du drone et un manque de respect flagrant envers la vie sauvage par l’Homme. Moins mignon. Quelle leçon en tirer ? Règle numéro un si vous utilisez un drône dans la nature : gardez une distance respectable.

CIM Internet