Paris Match Belgique

Australie : En trois mois, la consommation de sacs en plastique a chuté de 80 %

sacs plastique

Image d'illustration. | © Pexels

Environnement

Après l’interdiction des sacs en plastique dans les supermarchés, l’Australie estime avoir évité l’introduction de 1,5 milliard de sacs dans l’environnement.

En juillet dernier, deux grandes chaînes de supermarchés australiens Woolworths et Coles ont décidé de ne plus proposer de sacs en plastique à usage unique à leurs clients. Malgré la réticence de ces derniers, frustrés et parfois violents, cette interdiction a porté ses fruits. Trois mois après cette mesure, l’Australie a réduit de 80 % son utilisation des sacs en plastique, selon la National Retail Association (NRA) australienne, citée par The Guardian, et a empêché l’introduction de 1,5 milliard de sacs dans l’environnement. « Certains détaillants font état de taux de réduction allant jusqu’à 90% », a déclaré David Stout, de la NRA.

Plutôt que de distribuer gratuitement des objets qui mettront jusqu’à 400 ans à se décomposer (pour une durée de vie moyenne de 20 minutes), les deux enseignes conseillent aux consommateurs de se munir de leurs propres sacs réutilisables. Seul l’État de la Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé du pays, n’a pas encore interdit l’usage de ces sacs en plastique.

Lire aussi > Les Australiens pètent un plomb sans leurs sacs en plastique

Exemple à suivre

Selon David Stout, cette interdiction a ouvert la voie aux petites entreprises, qui ne peuvent généralement pas se permettre de risquer la colère de leurs clients. Mais pour le responsable de la politique industrielle de la NRA, il est temps d’agir et de cesser de compter sur l’interdiction des supermarchés pour faire le travail. « Pour les entreprises, pour l’environnement, pour le consommateur et, bien sûr, même pour les conseils qui doivent s’efforcer de retirer ces déchets des décharges, il existe une multitude d’avantages ».

En octobre dernier, le Parlement européen a voté en faveur de l’interdiction complète des produits en plastique à usage unique, tels que les cotons-tiges, les pailles, couverts, assiettes et autres, d’ici 2022. En Wallonie, les sacs en plastique sont interdits depuis décembre 2016, mais ils n’ont toujours pas disparu.

CIM Internet