Pourquoi cet amphibien malvoyant sera appelé « Donald Trump »

Pourquoi cet amphibien malvoyant sera appelé « Donald Trump »

Donald Trump

Découvert au Panama, l'amphibien s'appelera désormais Dermophis donaldtrumpi. | © Twitter @ENVIROBUILDcom

Environnement & Animaux

Le président américain a reçu un hommage qui risque de ne pas le faire bondir de joie. L’entreprise EnviroBuild a acheté lors d’une vente aux enchères les droits de nomination d’un amphibien vermiforme pour dénoncer les positions résolument climatosceptiques du milliardaire new-yorkais. 

 

Aux États-Unis, une vente aux enchères a été organisée pour les droits de nomination d’un amphibien vermiforme malvoyant menacé par le changement climatique. Conclusion de celle-ci : l’animal sera un homonyme du président américain. Un honneur ? Pas exactement. Après avoir remporté la vente aux enchères, l’entreprise britannique EnviroBuild a tweeté « Donald Trump doit voir le monde en noir en blanc pour penser que le changement climatique est une infox, il est donc le nom parfait ! » Le texte était accompagné d’un montage montrant Donald Trump à droite de l’animal sur lequel avait été ajoutée la coiffure du président.

Lire aussi > Incendies en Californie : Trump maintient ses positions sur le changement climatique

We bought the naming rights for a caecilian that can only see light and dark at @RainforestTrust‘s charity auction. @RealDonaldTrump must see the world in black & white to think climate change is a hoax; he’s a perfect namesake! #COP24 #charitytuesday https://t.co/497929Dklk pic.twitter.com/xD2YXxBJ3W

25 000 $

Découvert au Panama, l’amphibien s’appelle désormais Dermophis donaldtrumpi. Un responsable de l’entreprise de construction durable a enchéri pour 25 000 USD (environ 22 000 euros) pour obtenir les droits de nomination sur l’animal, afin de sensibiliser au changement climatique.  De plus, « [Dermophis donaldtrumpi] est particulièrement sensible aux effets du changement climatique et risque donc de disparaître du fait de la politique climatique de son homonyme », a déclaré Aidan Bell, cofondateur de EnviroBuild, dans un communiqué. Le mode de vie de l’amphibien – vivant principalement sous terre – a lui aussi été mis en parallèle à la politique de l’autruche de Donald Trump : « Enfouir sa tête sous terre aide Donald Trump à éviter un consensus scientifique sur le changement climatique anthropomorphique », a-t-il écrit.

Lire aussi > Le mur de Trump menace (aussi) les papillons

En effet, alors que la communauté scientifique est catégorique sur la responsabilité de l’homme dans le changement climatique, le président américain a maintes fois répété qu’il n’était pas sûr que ce dernier soit imputable à notre mode de vie, poursuivant un agenda pro-combustibles fossiles en dépit des avertissements sur les conséquences humaines, sociétales et économique du réchauffement de la planète. L’argent recueilli lors de la vente aux enchères des droits de désignation a été attribué à l’ONG Rainforest Trust, défenseure de l’environnement.

CIM Internet