Paris Match Belgique

Quel lait végétal est le meilleur pour l’environnement ?

Lait d'amandes

« Les émissions de gaz à effet de serre provenant du lait (de vache, ndlr) sont environ 30 fois plus élevées que ce que les gens estiment ». | © Rawpixel / Unsplash

Environnement & Animaux

Riz, coco, soja, amande ou encore avoine : quel lait végétal est le plus durable ?

 

L’impact plus faible sur l’environnement des laits végétaux, en comparaison aux laits d’origine animale, en convainc de plus en plus d’opter pour ces alternatives déjà incontournable des régimes vegans. Un changement d’habitude facilité par le fait que la plupart des grandes surfaces proposent aujourd’hui différentes variétés de laits végétaux : lait de coco, lait de soja, lait d’amande ou encore lait d’avoine. Sans compter les arômes qui y sont souvent ajoutés. Une étude d’Oxford, citée par la BBC, affirme que ces alternatives végétales émettent trois fois moins de CO2 que le lait de vache. Mais parmi celles-ci, quelle est la plus écologique ? En termes d’émissions de gaz à effets de serre, il s’agirait du lait d’amande. Mais avant de vous débarasser de votre lait végétal préféré, soyez conscients du fait que l’impact environnemental sera différent selon les laits végétaux. 

Lire > Velouté de butternut au lait de coco : la recette healthy et de saison

Quel lait choisir ?

Traduction : Quel lait choisir ? L’impact environnemental d’un verre de 200 ml de différents laits (Émissions de CO2 en kg, Utilisation du territoire (en mètres carrés), consommation d’eau (en litres). 

Laits végétaux
Dairy Milk (lait de vache) – Rice Milk (Lait de riz) – Soy Milk (Lait de soja) – Oat Milk (lait d’avoine) – Almond Milk (Lait d’amande) © BBC News

Sur le schéma, on voit que si le lait d’amandes émet en effet moins de gaz à effet de serre, il nécessite nettement plus d’eau que le lait de soja et le lait d’avoine. Au regard du schéma, difficile d’affirmer avec certitude quel lait végétal est le plus durable. Ce qui est en revanche limpide, c’est que les laits végétaux sont bien meilleurs pour la planète que le lait de vache. Et si la différence notable est connue des personnes engagées, elle reste globalement ignorée par une majorité, a déclaré un auteur de l’étude interrogé par la BBC : « Les émissions de gaz à effet de serre provenant du lait (de vache, ndlr) sont environ 30 fois plus élevées que ce que les gens estiment ».

CIM Internet