Paris Match Belgique

« Elle nous prend pour des cons » : Bouli Lanners s’en prend à nouveau à Marie-Christine Marghem

bouli lanners

Bouli Lanners, en juin 2017. | © BELGA PHOTO ANTHONY DEHEZ

Environnement & Animaux

Dans une vidéo publiée sur Facebook, l’acteur et réalisateur belge Bouli Lanners en remet une couche sur la ministre de l’Energie, de l’Environnement et du Développement durable.

C’est bien connu, Bouli Lanners n’a pas sa langue dans sa poche. Surtout, lorsqu’il s’agit d’écologie. Début décembre, il avait poussé un coup de gueule sur Facebook en déclarant « On s’est encore fait enculer par le gouvernement et la ministre de l’énergie ! », deux jours après la marche historique qui a réuni près de 75 000 personnes à Bruxelles pour le climat. Passé en coup de vent à la COP24, à Katowice, en Pologne, où elle s’était rendue en avion privé, la ministre Marie-Christine Marghem au nom de la Belgique avait voté contre deux propositions européennes découlant de l’Accord de Paris.

Dans une nouvelle vidéo publiée sur Facebook dimanche et intitulée « On vous prend pour des cons, on nous prend pour des cons », l’acteur et réalisateur belge s’en est une nouvelle fois pris ouvertement à la ministre fédérale de l’Energie, de l’Environnement et du Développement durable. « Vous êtes 15 000 à avoir séché les cours et à être allés manifester à Bruxelles pour demander un changement radical de politique d’un point de vue environnemental et la réponse de la ministre de l’Energie à vos demandes, c’est de vous dire que c’est pas bien de manifester, que c’est mieux de rester à l’école et d’attendre de recevoir les brochures qu’elle a éditées dans lesquelles elle explique ce qu’elle a fait de bien pour le climat », s’énerve Bouli Lanners avant d’évoquer une décision toujours inconnue. Selon lui, la ministre de l’Energie a également « engagé des ‘coachs climat’ pour pouvoir vous expliquer comment, à titre personnel, émettre moins de CO2. Parce que c’est quand même vous les responsables du réchauffement climatique, ce n’est pas du tout les 300 grandes multinationales qui polluent et qui font plus de 40% de CO2 sur la planète. Non, vous êtes, à titre personnel, tous, un petit peu responsables du réchauffement climatique. Ca, c’est sa réponse », poursuit l’acteur, sarcastique, en direct d’un train en panne. « Et on voudrait qu’on arrête de prendre la bagnole ? Mais putain, il faudrait au moins que les trains roulent, alors ! Non ? »

Lire aussi > Coup de gueule de Bouli Lanners : « Le nucléaire n’est pas une énergie verte, merde ! »

 

Elle vous prend pour des cons. Elle nous prend pour des cons. #révolution #savetheclimat#co2#cop24#fuuuuuck

Publiée par Bouli Lanners – Officiel sur Dimanche 20 janvier 2019

Les coachs climat bientôt auprès des politiques ?

Lors de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » sur RTL, Marie-Christine Marghem déclare soutenir l’engagement des jeunes pour le climat et explique davantage le concept de « coach climat ». Des jeunes universitaires « formés aux matières climatiques » iraient donc dans des écoles pour sensibiliser les étudiants à ce sujet et « permettre aux jeunes d’utiliser un logiciel qui s’appelle ‘My 2050′ », année visée par l’Union européenne pour la neutralité carbone. Ce logiciel permettrait de faire « son parcours personnel » de diminution de gaz à effet de serre d’ici 2050. Plutôt qu’envoyer des « coachs climat » dans les écoles, Jean-Pascal van Ypersele, ancien vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) présent également sur le plateau, propose d’en envoyer au Parlement et auprès des politiques. Ce à quoi la ministre a répondu « retenir » la proposition.

CIM Internet