Chasse aux chasseurs : Les Belges opposés à cette pratique « d’un autre âge »

Chasse aux chasseurs : Les Belges opposés à cette pratique « d’un autre âge »

chasse

Image d'illustration. | © Unsplash/Sebastian Pociecha

Environnement & Animaux

Près de trois quarts des Belges francophones sont opposés à la chasse. C’est ce qui ressort d’un sondage effectué par la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux.

« C’est un loisir qui n’a plus sa raison d’être. Au même titre que la surpêche, l’agriculture intensive… qui participent à la diminution de notre biodiversité », estime Jean-Claude Beaumont, directeur de la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux, dans L’Avenir. L’association opposée à la chasse depuis sa création il y a 97 ans a effectué un sondage auprès des Belges francophones : 74% d’entre eux sont contre cette pratique, et seul un francophone sur 10 se déclare favorable.

Selon le sondage, ce résultat est, entre autres, attribuable au manque de sécurité ressenti par les promeneurs, explique la Dernière Heure : 68% ne se sentent pas en sécurité lorsqu’ils se promènent dans la nature en période de chasse. Parce que la chasse ne tue pas seulement des animaux. En France, quatre accidents tragiques sont survenus entre juin et octobre 2018, ravivant ce sentiment d’insécurité. « Il n’y a pas une saison qui passe sans qu’il y ait de nouveaux tués », soulignait 20 Minutes.

Lire aussi > Incidents de chasse : Pour un député, la solution est d’interdire les VTT

Une loi datant de 1882

D’abord indispensable pour se nourrir, la chasse est ensuite devenue utile pour réguler de surpopulation animale. Aujourd’hui, la majorité des citoyens l’associe plutôt à la maltraitance des animaux, à un danger pour l’environnement, à une perturbation de la faune et même au plaisir de tuer…

La défiance envers la chasse grandit. Ceux qui s’y opposent estiment également que c’est une pratique d’un autre âge, réservée aux plus aisés, et pensent que la chasse ne fait pas l’objet de suffisamment de contrôles. 8 personnes sur 10 sont d’ailleurs favorables à une actualisation de la loi sur la chasse, qui date en Wallonie de… 1882. « La LRBPO est également d’avis que cette législation doit être revue en profondeur ».

Le secteur des chasseurs, quant à lui, regrette le moment choisi pour la publication de ces résultats. « La Ligue royale profite d’un moment de fragilité de la chasse. Je suis attristé et offusqué qu’on vienne attaquer la chasse à un moment où la nature a besoin de toute la solidarité pour faire sortir le virus (de la peste porcine, NDLR) », déclare Benoît Petit, président du Royal Saint Hubert club de Belgique.

Le sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 personnes entre le 17 décembre et le 3 janvier derniers. La marge d’erreur est de 3,1%.

Avec Belga

Mots-clés:
chasse faune
CIM Internet