Paris Match Belgique

À Rome, Anuna De Wever et Greta Thunberg ne lâchent rien

greta thunberg anuna de wever

Greta Thunberg et Anuna De Wever marchent pour le climat dans les rues de la capitale italienne. | © UPDATE IMAGES PRESS/Riccardo De Luca

Environnement & Animaux

En manifestant dans les rues de Rome aux côtés de Greta Thunberg, Anuna De Wever s’est adressé aux jeunes de Belgique : « Il est important de poursuivre notre lutte jusqu’au élections ».

 

Des milliers de personnes ont manifesté ce vendredi à Rome aux côtés des militantes Greta Thunberg et Anuna De Wever en faveur du climat. « Nous allons poursuivre notre lutte en faveur de notre futur » a ainsi déclaré la jeune Suédoise sur la Piazza de Popolo. « Des semaines ou des mois ne suffiront pas. Cela prendra des années pour changer quelque chose », a-t-elle ajouté.

« Nous sauverons la planète avec Greta », ont notamment scandé les quelque 25 000 manifestants parmi lesquels de nombreux jeunes mais aussi des adultes, selon une estimation d’une porte-parole du mouvement ‘Fridays for Future’.

greta thunberg
Greta Thunberg et Anuna De Wever marchent pour le climat dans les rues de la capitale italienne. © Riccardo De Luca/UPDATE IMAGES PRESS/MAXPPP

« Continuer jusqu’aux élections »

L’activiste belge Anuna De Wever qui accompagnait Greta Thunberg s’est également adressée à la foule. « L’atmosphère ici à Rome est vraiment très bonne. Des actions ne sont pas seulement menées à Rome mais également à Milan », a-t-elle ainsi souligné. La jeune Belge a également fait référence à Martin Luther King au cours de son allocution. « J’ai dit aux gens qu’il était important que nous poursuivions notre lutte. C’est également le message que j’ai lancé aux jeunes en Belgique que nous devions continuer jusqu’aux élections. » Anuna De Wever devait ensuite regagner la Belgique tandis que Greta Thunberg était attendue à Londres.

Lire aussi > Avec Greta, 16 ans, la jeunesse se révolte pour le climat

Le mouvement ‘Fridays for Future’ se bat pour le climat et bénéficie d’un important soutien en Italie. Parmi ses revendications figurent un abandon rapide des énergies fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz, l’arrêt des subventions octroyées aux sources d’énergies polluantes et davantage d’investissements dans les énergies renouvelables telles que le soleil et le vent.

 

Avec Belga

CIM Internet