Paris Match Belgique

Alerte cyclone en Australie

Un orage impressionnant photographié en janvier 2017, à Darwin Harbour, au nord de l'Australie. | © Flickr : sandy marie

Environnement & Animaux

De plus en plus frappée par les catastrophes naturelles, l’Australie s’apprête à affronter un cyclone « destructeur ».

Le nord-est de l’Australie se préparait à l’arrivée du cyclone Debbie, le plus violent depuis plusieurs années dans la région, avec des appels à évacuation et la fermeture d’écoles.

Lire aussi : Australie : un lac devenu rose à cause du réchauffement climatique 

Le cyclone se forme depuis plusieurs jours au large de l’État du Queensland, a expliqué  ce dimanche le Bureau de la météorologie. « Le coeur très destructeur du cyclone tropical Debbie devrait toucher la côte entre Townsville et Proserpine mardi matin », a dit le Bureau.

La tempête devrait vraisemblablement être un cyclone de catégorie quatre, avec des rafales de vent soufflant jusqu’à 260 kilomètres/heure près du centre.

D’après Bruce Gunn, directeur régional du Bureau de la météorologie, le cyclone « sera probablement le plus important sur le Queensland depuis Yasi », une tempête qui avait frappé en 2011. « Pas tant à cause de son intensité, on ne le classe qu’en catégorie quatre, mais surtout à cause de la taille et de l’étendue » des zones qui seront affectées, a-t-il déclaré à la Australian Broadcasting Corporation.

Un air de déjà vu

Lire aussi : Zealandia, un nouveau continent découvert au large de l’Australie

En 2011, des maisons du nord du Queensland avait été rasées et des récoltes détruites. Les Australiens vivant dans les zones les plus basses de Whitsundays, une île au large du Queensland, ont été priés d’évacuer leur logement. La Premier ministre du Queensland Annastacia Palaszczuk a annoncé la fermeture de dizaines d’écoles.


(Avec Belga)

CIM Internet