Paris Match Belgique

Le beau geste du marathon de Londres pour réduire les déchets plastiques

marathon londres

Le marathon londonien a décidé de donner un coup de pouce à la planète en changeant ses (mauvaises) habitudes. | © Tolga AKMEN / AFP

Environnement & Animaux

Les organisateurs ont distribué aux quelques 40 000 coureurs présents ce dimanche dans la capitale britannique des capsules d’eau comestibles.

 

Avec ses 42,195 kilomètres et ses dizaines de milliers de coureurs assoiffés, le marathon de Londres est un grand habitué des ras-de-marée de bouteilles en plastique. Mais cette année, l’un des plus grands événements sportifs au monde a décidé de donner un coup de pouce à la planète en changeant ses (mauvaises) habitudes.

Comme le rapporte The Independent ce lundi, les organisateurs ont distribué aux quelques 40 000 coureurs présents ce dimanche dans la capitale britannique des bouteilles d’eau… sans plastique. Et entièrement comestibles et biodégradables.

Bye bye plastic

On vous en parlait il y a deux ans. À l’époque, les gouttelettes d’eau Ooho, créées par la start-up Skipping Rocks Lab, se voyaient déjà désaltérer les gosiers des marathoniens et des festivaliers du monde entier. Une ambition désormais devenue réalité. Fabriquée à partir de gélatine d’algues et de calcium, l’eau en capsule fait sa joyeuse entrée sur le marché, deux ans après avoir été annoncée comme l’invention révolutionnaire au secours de la planète. Contenant 4 centilitres, soit l’équivalent d’une gorgée, les capsules se croquent (ou se gobent) et sont garanties 100% comestibles et biodégradables.

Lire aussi > Plastique à usage unique : La fin des cotons-tiges et des touillettes à café est proche

« Le marathon est une étape importante (…) nous espérons pouvoir démontrer qu’il peut être utilisé à grande échelle dans le futur », a déclaré à CNN l’un des fondateurs de la start-up, Rodrigo Garcia Gonzalez. Si le marathon londonien n’était pas entièrement plastic-free – des bouteilles d’eau étant toutefois disponibles – cette première initiative s’est accompagnée d’une politique de collecte et recyclage des déchets plastiques jetés sur le circuit. En plus de réduire au maximum le nombre de bouteilles utilisées, les organisateurs testent de nouveaux moyens pour les recycler plus efficacement. En utilisant un système « en circuit fermé », précise The Independent, les bouteilles en plastique collectées à Tower Hamlets, Greenwich, Southwark et Canary Wharf seront directement renvoyées à une usine de retraitement où elles seront recyclées pour en faire de nouvelles bouteilles.

Après l’eau, les cocktails et le ketchup

Grâce à leur « eau à croquer », qui vante la protection de l’environnement en évitant le recours aux bouteilles plastiques, les créateurs des gouttelettes Ooho ont raflé plusieurs prix, dont l’édition 2016 du Wired Retail ou le Lexus Design Award. Forte de son succès, la stat-up envisage de développer la production de ses capsules à grande échelle, notamment pour fournir les entreprises qui souhaiteraient adopter l’emballage comestible et biodégradable. Notamment pour des produits tels que les boissons ou les sauces.

CIM Internet