Le plus vieil os d’un oiseau au monde découvert dans le Brabant flamand

Le plus vieil os d’un oiseau au monde découvert dans le Brabant flamand

La découverte n'est pas due au hasard... La commune brabançonne est bien connue dans le domaine des fossiles ! | © ©Flickr/ianpreston

Environnement & Animaux

La découverte a été faite dans la commune de Boutersem située entre Louvain et Tirlemont. Un os de 2,5 cm de long provenant d’une jambe d’un héron y a été déterré. L’animal serait âgé de 32 à 33 millions d’années.

 

Selon les spécialiste, il s’agit le plus ancien fossile du monde issu d’un héron. Des scientifiques belges, néo-zélandais et allemands, dont Thierry Smith de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, ont identifié l’os que les archéologues avaient déterré a expliqué Chris Vervliet, le bourgmestre de Boutersem.

« Les résultats ont récemment été publiés dans IBIS, un magazine scientifique international sur les oiseaux« , a déclaré Vervliet. « Les découvertes de Boutersem sont les plus anciennes connues de hérons au monde. Bien que des restes fossiles d’espèces semblables aux hérons aient été découverts ailleurs dans le monde, ils étaient plus jeunes. »

Lire aussi >Avant/Après : La déforestation des forêts tropicales en images

Le bourgmestre de Boutersem explique aussi que la découverte n’est pas due au hasard car sa commune est bien connue dans le domaine des fossiles « Cela est dû à une mince couche géologique vieille de 32 à 33 millions d’années et appelée couche de Hoogbutsel (Ndlr: une entité du grand Boutersem). La plus ancienne espèce de flamant rose du monde et la plus ancienne chauve-souris Myotis ont également été retrouvées ici », a-t-il aussi déclaré.

« Les fossiles de Boutersem sont parmi les plus intéressants au monde pour cette période de l’histoire de la planète. Période durant laquelle est intervenu un changement de la faune européenne. Un changement qui est connu sous le nom de Grande Coupure » a expliqué M. Vervliet en conclusion.

Avec Belga.

CIM Internet