Paris Match Belgique

Jour du dépassement : Ce vendredi, l’Europe aura consommé toutes ses ressources annuelles

jour de dépassement

Image d'illustration. | © Pixabay / ejaugsburg.

Environnement & Animaux

Calculé par l’ONG « Global Footprint Network », le « Jour du dépassement » des pays de l’Union européenne tombe cette année le 10 mai.

Quelques jours seulement après que les Nations Unies aient publié un rapport préoccupant sur l’état de la biodiversité mondiale, c’est un nouveau signal d’alarme que lance le WWF. Comme chaque année, le Fonds mondial pour la nature remet son rapport, réalisé en partenarait avec l’ONG Global Footprint Network, calculant le « Jour du dépassement ». C’est-à-dire la date à laquelle l’empreinte écologique de l’Homme dépasse la capacité de la Terre à se régénérer et ainsi satisfaire la consommation annuelle de ressources de l’humanité.

Lire aussi > Début de la 6e « extinction de masse », la première dont l’Homme est responsable

Les Européens utilisent à eux seuls 20 % de la biocapacité de la Terre

Dit autrement, ce « Jour du dépassement » est le jour à partir duquel nous avons « pêché plus de poissonsabattu plus d’arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature ne peut nous procurer au cours d’une année. Cela marque également le moment où nos émissions de gaz à effet de serre auront été plus importantes que ce que nos océans et nos forêts ne peuvent absorber », précise le WWF dans son communiqué.

jour du dépassement
Biocapacité et évolution de l’empreinte biologique des 28 pays de l’Union européenne. © Global Footprint Network.

Pour l’Union européenne, alors que l’année n’est entamée que depuis cinq mois, le « Jour du dépassement » tombe le 10 mai ! À partir de demain donc, les Européens vivront à crédit en empruntant des ressources naturelles à la Terre, aux autres pays et aux générations futures. Cela signifie que si toute l’humanité consommait autant de ressources que les Européens, elle utiliserait l’équivalent de 2,8 planètes Terre pour subvenir à ses besoins. Un résultat bien au-dessus de la moyenne mondiale qui se situe autour de 1,7 Terre. En effet, alors que la population de l’Union européenne ne représente que 7 % de la population mondiale, les Européens utilisent à eux seuls 20 % de la biocapacité de la Terre.

Une date qui ne cesse d’avancer

Le « Jour du dépassement » européen a dramatiquement avancé dans l’année ces dernières décennies, passant du 13 octobre en 1961 au 10 mai cette année. Cependant, au sein de l’Union européenne, il existe des différences notables : le Luxembourg atteint son jour du dépassement après seulement 46 jours, tandis que la Roumanie a consommé toutes les ressources pour l’année entière au bout de 192 jours – plus tôt que la moyenne mondiale, qui était le 1er août en 2018.

Alors que les citoyens européens vont voter pour leurs représentants au Parlement européen, le WWF appelle les représentants politiques et les décideurs européens à prendre des mesures afin d’atteindre nos engagements internationaux. Le WWF avance également différentes propositions à appliquer dès maintenant à l’échelle européenne pour vivre en accord avec les limites d’une seule planète et nous amener vers une neutralité carbone, protéger la nature et inverser la courbe de la perte de la biodiversité à la fois en Europe et dans le monde. Il faudra donc prendre des décisions ambitieuses dans les années à venir.

jour du dépassement
© WWF.

Lire aussi > Le monde a perdu 12 millions d’hectares de forêts tropicales en 2018 (et c’est de pire en pire)

Ces propositions concernent notamment la politique agricole commune, l’allocation de 1 % du budget européen pour la biodiversité via le programme Life de la Commission européenne, une politique européenne plus restrictive pour protéger les océans. Enfin, le WWF demande qu’au moins 50 % du budget européen soit consacré aux économies bleue et verte, en ligne avec l’objectif de l’Accord de Paris.

CIM Internet