Paris Match Belgique

Vous êtes stressé ? Votre chien aussi

chiens

Image d'illustration. | © Unsplash / Patrick Hendry

Environnement & Animaux

Une étude montre qu’un niveau de cortisol élevé, hormone du stress, chez les propriétaires l’est aussi pour leurs chiens.

 

Vous pensiez que le stress qui ronge votre vie avait seulement un impact néfaste sur vous ? Détrompez-vous. Une étude scientifique montre que les animaux de compagnie ne sont pas insensibles aux angoisses de leurs propriétaires. Ils ressentent le stress de leur maître, ce qui les rend eux-mêmes stressé.

Lire aussi > Votre amour pour les chiens peut se justifier par votre ADN

C’est le quotidien britannique The Guardian qui met en lumière cette étude. Les scientifiques ont étudié le cortisol, une hormone du stress qui circule dans le sang et qu’on retrouve dans les cheveux. L’expérience a été réalisée sur 25 Border collie et 33 bergers des Shetland, ainsi que leurs propriétaires. Les chercheurs suédois ont ainsi découvert qu’une grande quantité de cortisol dans les cheveux humains s’accompagnait par une plus grande quantité d’hormone dans les poils de chiens.

chiens
Un Border Collie (à gauche) et un berger des Shetland (à droite). © Unsplash / Baptist Standaert / Krisztian Tabori

« C’est la première fois que nous assistons à une synchronisation à long terme des niveaux de stress entre les membres de deux espèces différentes », a déclaré Lina Roth, éthologiste qui a dirigé les travaux à l’Université de Linköping en Suède. « On n’a jamais vu ça entre les humains et les chiens avant. »

L’expérience a été menée durant l’hiver et l’été 2017 et 2018. Bien que le cortisol du maître et du chien étaient toujours liés au fil du temps, ils ont tout de même découvert que le taux de cortisol était plus important chez les chiens en hiver.

D’autres facteurs possibles

Afin de déterminer si le niveau de stress chez le chien pouvait venir d’un autre facteur, la moitié des chiens de chaque race ont participé à des entraînements réguliers et à des compétitions. Les chercheurs en sont venus à la conclusion que les chiens qui participaient à des concours avaient un taux de stress plus semblable à celui de son propriétaire que les autres chiens. Selon les scientifiques, une explication peut se trouver dans le fait que les chiens et leurs maîtres ont formé un lien plus fort à travers cette compétition.

Lire aussi > Les chiens aiment-il vraiment se déguiser pour Halloween ?

D’autres facteurs ont été étudiés, comme la présence ou non d’un jardin, les horaires de travail du propriétaire, ou si les chiens vivaient avec d’autres chiens, mais aucun autre lien de cause à effet n’a été trouvé. En revanche, le niveau de stress des animaux est lié à la personnalité de leur propriétaire. Selon l’étude, les personnes les plus névrosées ont des chiens dont le taux de cortisol est plus faible. Lina Roth explique que les propriétaires névrosés recherchent plus de réconfort auprès de leur animal de compagnie. Ainsi, les câlins réduiraient le stress, et donc le taux de cortisol chez les chiens.

Bien que l’étude soit la première à trouver une corrélation du stress à long terme, The Guardian souligne qu’une autre étude avait déjà été réalisée en 2016 sur le court terme. James Burkett avait montré que les campagnols des prairies réagissent à un partenaire stressé en ayant un taux plus élevé de stress et en se toilettant davantage.

CIM Internet