Paris Match Belgique

Les dauphins se font des amis en fonction de leurs intérêts communs, tout comme les humains

dauphins

Image d'illustration. | © Unsplash / Pablo Heimplatz

Environnement & Animaux

Les dauphins spongieux passent plus de temps avec d’autres dauphins spongieux, que des non-spongieux.

 

Connu pour sa grande intelligence, une nouvelle étude internationale vient confirmer cette réputation qu’a le dauphin. En effet, des chercheurs des Universités de Bristol, de Zurich et d’Australie-Occidentale ont trouvé que les dauphins (tout comme nous) forment des amitiés en fonction d’intérêts qu’ils peuvent avoir en commun. Publiés dans Proceedings of the Royal Society B, les résultats de cette étude permettent de mieux comprendre les habitudes de ces mammifères marins.


Plus d’une centaine de dauphins vivant à Shark Bay (en Australie-Occidentale) ont été étudiés. Comme l’explique Science Daily, cette zone abrite une population emblématique de grands dauphins indo-pacifiques qui utilisent des éponges marines comme outils de recherche de nourriture. Cette technique, transmise de génération en génération, permet à certains dauphins, les « spongieux », de trouver leur nourriture dans les eaux profondes. Bien que cette technique soit également utilisée par les dauphins femelles, cette étude s’est concentrée spécifiquement sur les dauphins mâles.

À l’aide de données comportementales, génétiques et photographiques recueillies auprès de 124 dauphins mâles pendant les mois d’hiver dans la Shark Bay pendant neuf ans (de 2007 à 2015), l’équipe a analysé un sous-ensemble de 37 dauphins mâles, dont 13 spongieux et 24 non-spongieux. Les résultats montrent que les mâles spongieux passent plus de temps à s’associer à d’autres mâles spongieux qu’avec des non-spongieux. Ces relations sont basées sur des techniques de recherche de nourriture similaires, et non sur la parenté ou d’autres facteurs.

Lire aussi > Des associations alertent sur les dangers de la nage commerciale avec les dauphins

« Ces liens peuvent durer des décennies »

« La recherche de nourriture à l’aide d’une éponge est une activité solitaire qui prend beaucoup de temps » explique le docteur Simon Allen, co-auteur de l’étude. « On a donc longtemps pensé qu’elle était incompatible avec les besoins des dauphins mâles de Shark Bay – de devoir consacrer du temps à former d’étroites alliances avec d’autres mâles. Cette étude suggère que, comme leurs homologues féminines, et même comme les humains, les dauphins mâles forment des liens sociaux basés sur des intérêts communs ».

Manuela Bizzozzero, auteur principal de l’étude à l’Université de Zurich, a également ajouté que « ces liens solides entre les mâles peuvent durer des décennies et sont essentiels au succès de l’accouplement de chaque mâle ». « Nous étions très excités de découvrir des alliances de dauphins spongieux, formant des amitiés étroites avec d’autres dauphins aux traits similaires » conclue la scientifique.

CIM Internet