Paris Match Belgique

Le geste simple (et capital) à adopter pour les oiseaux pendant la canicule

oiseaux canicule

La sécheresse qui accompagne la hausse du mercure risque bien de priver les oiseaux d'un de leurs aliments de base : l'eau. | © Unsplash / Boris Smokrovic

Environnement & Animaux

Les fortes chaleurs annoncées pour les prochains jours ne feront pas que des heureux.

Ça y est. Après plusieurs (et interminables) semaines de grisaille, de pluie et de froid, elle arrive enfin : la canicule. Mais les fortes chaleurs annoncées pour les prochains jours ne feront pas que de heureux. Si nous autres, humains, allons probablement suer à grosses gouttes et étouffer sous le soleil de plomb, nos amis les bêtes risquent d’en pâtir davantage. Notamment les oiseaux.

Comme le souligne la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux ce jeudi, la sécheresse qui accompagne la hausse du mercure risque bien de priver les oiseaux d’un de leurs aliments de base : l’eau. L’association invite donc tout un chacun à aider les animaux à plumes, et plus particulièrement les oisillons, en mettant de l’eau à leur disposition.

canicule oiseaux
La Ligue royale belge pour la protection des oiseaux invite les citoyens à placer de l’eau à disposition de cette faune assoiffée. © Unsplash / Crawford Jolly

Tournée générale

Les périodes de fortes chaleurs sont critiques pour les oiseaux, avertit la Ligue. « En particulier pour les plus jeunes qui commencent à voler de leurs propres ailes : les eaux de surfaces indispensables pour qu’ils s’abreuvent et entretiennent leur plumage ne sont plus disponibles », signale-t-elle. Avec le soleil au zénith et peu de nuages, les températures en hausse assèchent flaques et mares, de même que les gouttières, autant de sources habituelles pour les oiseaux.

Lire aussi > Les oiseaux fréquentent de moins en moins nos jardins (et c’est inquiétant)

Cette déshydratation n’est pourtant pas inévitable. La LRBPO invite les citoyens à placer de l’eau à disposition de cette faune assoiffée. « Pour ce faire, vous pouvez utiliser une soucoupe de 3-4 centimètres de profondeur remplie d’eau sans additif », indique-t-elle. Et puisque les oiseaux aiment aussi se rincer les ailes, inutile de lésiner sur la taille : une grande assiette fera encore mieux l’affaire. « Quelques pierres ou branches peuvent y être disposées afin que les espèces de petite taille puissent également y avoir accès sans nécessairement se mouiller », et pour la hauteur de la tournée, tout dépendra de la présence ou non d’un félin dans les alentours. L’association belge conseille encore de changer l’eau tous les jours, et de la laisser en libre-service jour et nuit.

 

Avec Belga

CIM Internet