Paris Match Belgique

Et si les insecticides rendaient les blattes invincibles ?

blatte

Image d'illustration d'une blatte germanique. | © Pixabay / Brett Hondow

Environnement & Animaux

Une étude américaine montre que les blattes s’immunisent face aux insecticides, ce qui les rend plus difficiles à éliminer.

 

C’est une nouvelle qui ne va pas ravir les personnes phobiques des insectes… Une nouvelle étude montre que les blattes mutent pour devenir des « super insectes » qui pourraient bientôt être immunisés contre les insecticides, ce qui les rendra plus difficiles à tuer.

Des chercheurs de l’Université Purdue, dans l’Indiana, ont étudié pendant six mois la résistance des blattes germaniques face aux insecticides, et il semblerait qu’elles soient de plus en plus difficiles à tuer. Le média australien news.com.au explique que ces insectes évoluent rapidement pour résister à toutes sortes d’insecticides.

Trois méthodes différentes

Michael Scharf, l’auteur principal de l’étude, explique qu’il sera bientôt presque impossible de tuer les blattes avec seulement un insecticide en aérosol. M. Scharf et son équipe ont étudié l’efficacité de trois différentes méthodes sur une durée de six mois.

La première méthode consistait à utiliser trois insecticides de classes différentes en alternance pendant trois mois, puis ils ont de nouveau effectué la même chose. Pour la seconde méthode, ils ont utilisé un mélange de deux insecticides de classes différentes pendant six mois. Et pour la troisième méthode, les chercheurs ont choisi un insecticide auquel les blattes avaient une faible résistance initiale et l’ont utilisé sur toute la période de l’étude.

Lire aussi > Les animaux « moches » discriminés par leur image

Pour la première méthode, les chercheurs ont maintenu la population de blattes stable, mais ils n’ont pas réussi à la réduire. La deuxième méthode n’a pas fonctionné, et la population a augmenté.

« Nous avons vu la résistance quadrupler ou sextupler en une seule génération »

L’étude a également conclu que les progénitures de blattes qui ont survécu à des insecticides sont immunisées contre ce traitement. Il a également été constaté que certaines blattes avaient acquis une résistance à d’autres classes d’insecticides, même si elles n’y avaient jamais été exposées auparavant. « Nous avons vu la résistance quadrupler ou sextupler en une seule génération » développe Michael Scharf. « Nous n’avions aucune idée que quelque chose comme ça pouvait arriver si vite. »

En raison du cycle de reproduction très rapide des blattes, cela signifiait que même si un petit pourcentage de la population était résistant, la population continuerait à croître.

M. Scharf suggère de combiner des traitements chimiques avec des pièges, des installations sanitaires améliorées et des aspirateurs qui peuvent éliminer les blattes. « Combiner plusieurs méthodes est le moyen le plus efficace d’éliminer les cafards », conclue le chercheur.

Mots-clés:
Blatte Insecticide
CIM Internet