Paris Match Belgique

Les pailles en carton de McDonald’s ne sont finalement pas recyclables

mcdonald's

Au Royaume-Uni, 1,8 million de pailles sont utilisées chaque jour dans les restaurants McDonald's. | © Gerald Matzka / DPA

Environnement & Animaux

Contrairement à ce qu’affirme la firme, ces nouvelles pailles qui devaient être plus respectueuses de l’environnement ne se recyclent finalement pas.

 

Les pailles en carton de la chaîne de fast food McDonald’s ne peuvent être recyclées, affirment plusieurs médias britanniques sur base d’un mémo interne consulté par The Sun. McDonald’s les présente cependant comme « respectueuses de l’environnement », ce que d’aucuns considèrent comme un simple geste marketing. L’entreprise affirme « être à la recherche d’une solution ».

Les pailles en plastique ont été bannies de tous les McDonald’s britanniques en septembre dernier. L’entreprise expliquait que leurs pailles en plastique étaient « 100% recyclables », mais qu’ils changeaient pour du papier car « plus peut être fait » pour aider l’environnement, explique The Independent. En Belgique, plusieurs enseignes avaient également abandonné les pailles en plastique dans un projet-pilote pour favoriser les pailles en carton. Rien qu’au Royaume-Uni, 1,8 million de pailles sont utilisées chaque jour dans les restaurants de la chaîne, rapporte The Sun.

Lire aussi > McDonald’s : Un premier pas vers la fin des pailles en plastique

Des pailles en papier déjà peu populaires

Depuis quelques mois, des clients se plaignaient déjà de la qualité des pailles en carton, expliquant qu’elles « gâchaient » même leurs milkshakes.

McDonald’s avait donc décidé de les renforcer, mais ces nouveaux modèles ne peuvent plus être recyclés à cause de leur épaisseur. « Bien que les matériaux soient recyclables, leur épaisseur actuelle les rend difficiles à traiter par nos fournisseurs de solutions de déchets, qui nous aident également à recycler nos gobelets en papier », a indiqué un porte-parole de l’enseigne au journal. Ces pailles sont donc pour l’instant simplement jetées parmi les détritus.

La société affirme qu’il s’agit d’une mesure provisoire et se dit à la recherche d’une solution. Entre-temps, plus de 51 000 personnes ont déjà signé une pétition appelant au retour des pailles en plastique. Les associations environnementales rappellent quant à elles que les pailles ne sont nullement nécessaires : « les lèvres sont une alternative depuis des millions d’années ».

Lire aussi > Starbucks supprime les pailles, mais est-ce une réelle victoire pour l’environnement ?

CIM Internet