Paris Match Belgique

Cette méthode scientifique qui éloigne les mouettes de votre nourriture

mouette

Les oiseaux voleurs de nourriture. | © Tarpit Grover/Unsplash

Environnement & Animaux

Une étude s’est vraiment penchée sur le sujet.

 

Il vous est déjà arrivé de vous balader au bord de l’eau et de voir votre nourriture disparaître d’un coup d’entre vos mains à cause d’une mouette ? Si ce n’est pas votre cas, cela a en tout cas déjà été un problème pour plus d’une personne. À tel point que des scientifiques se sont penchés sur la question afin de déterminer si le fait d’ignorer une mouette pouvait sauver notre cornet de frites. Et les résultats sont surprenants.

Lire aussi > Les œufs d’oiseaux vibrent pour alerter leurs voisins d’une attaque

Tout est dans le regard

En Angleterre, la population de mouettes a tendance à décliner sur les bords de mer alors qu’elle augmente ostensiblement dans les régions urbaines. Il n’est donc même plus nécessaire d’être sur le bord de la mer pour vous faire piquer votre nourriture par ce voleur volant. Une étude s’est donc penchée sur la question et a cherché à savoir si le fait d’ignorer ces oiseaux (l’étude parle de goélands argentés, souvent confondus avec les mouettes, mais qui vivent selon les mêmes habitudes et dans les mêmes zones) les encourageait à voler notre nourriture.

L’expérience mesurait le temps d’approche des goélands argentés vers une source de nourriture, tantôt lorsque la personne à qui appartenait la nourriture détournait le regard, tantôt en ne lachant pas l’oiseau des yeux et les résultats sont sans appel. « Nous avons constaté que seulement 26% des goélands visés du regard touchaient la nourriture, ce qui laisse supposer que le vol de nourriture sera probablement effectué par une minorité d’individus. Lorsque les goélands touchaient la nourriture, ils mettaient beaucoup plus de temps à s’approcher lorsque le regard de l’expérimentateur était dirigé vers eux que lorsqu’il était détourné », explique l’étude publiée par The Royal Society.

Et si les mouettes touchent finalement à votre nourriture, elles le font clairement plus lentement lorsqu’elles sont épiées. C’est bon à savoir si vous prévoyez des vacances au bord de l’eau, à la mer ou ailleurs. Les scientifiques espèrent aussi que leur petite étude pourra réduire les conflits entre l’humain et le volatile. Plus la peine de shooter dedans ou de faire de grands signes de bras pour les faire fuir, un regard assassin suffit.

CIM Internet