Paris Match Belgique

Des photos de tortues prises au piège dans des galettes de pétrole scandalisent le Brésil

pollution

Ce baril a été retrouvé le 27 septembre 2019 dans l'État du Sergipe. | © AFP PHOTO / ADEMAS

Environnement & Animaux

Des images de grandes galettes noires au milieu du sable sur des plages paradisiaques du nord-est circulent depuis plusieurs semaines dans les médias brésiliens, sans savoir qui est le responsable de cette catastrophe environnementale.

 

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a ordonné samedi aux services compétents de mener avec célérité leur enquête pour identifier les responsables de la pollution aux hydrocarbures survenue récemment sur quelque 125 plages du nord-est du pays. Selon un message publié sur Twitter par le ministre de l’Environnement, Ricardo Salles, le président a demandé aux instances compétentes « d’enquêter sur les causes et déterminer les responsabilités » sur ce phénomène et de rapporter « dans un délai de 48 heures » les résultats.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Nas últimas semanas recebemos relatos de derrames de piche em algumas praias do Piauí, do Ceará, do Rio Grande do Norte e de Pernambuco. ㅤ Nos últimos dias temos sido contatados por diferentes ocorrências de encalhe de tartarugas marinhas com resquícios de contato com piche. A primeira ocorrência aconteceu em Sabiaguaba no início do mês de setembro. No último final de semana fomos alertados por moradores do Serviluz que também encontraram uma tartaruga nessa condição. Ainda foram somadas à esse casos em Flecheiras, Taíba e Jericoacora. ㅤ Ao todo já foram cinco encalhes, dos quais tivemos conhecimento, de tartarugas encontradas com piche em setembro no estado do Ceará. Tem sido desesperador encontrar esses animais nesse estado. O sentimento de impotência em relação a essas enormes manchas de piche no litoral é assustador e é preciso que alguma posição do poder público seja tomada. ㅤ Lembrem-se que em casos de ocorrências de tartarugas marinhas (vivas ou mortas) entrem em contato conosco através do número (85)98597-3007 (Projeto Gtar) e/ou através do nosso direct. É importante também que nenhuma ação seja tomada antes da chegada da nossa equipe.

Une publication partagée par Instituto Verdeluz (@institutoverdeluz) le

La police a déjà annoncé mercredi dernier l’ouverture d’une enquête pour évaluer la possibilité d’un « crime environnemental » suite à l’apparition de nombreuses galettes de pétrole sur de nombreuses plages du Brésil.

Lire aussi > Quand La Petite Sirène plonge dans la pollution des océans

À la recherche du responsable

Cette pollution, constatée depuis début septembre sur des plages de huit États brésiliens, a déjà causé la mort de tortues marines. « Les premiers éléments montrent que le pétrole qui pollue toutes ces plages aurait la même origine, qui n’a toujours pas été déterminée », a indiqué l’agence environnementale publique Ibama.

La compagnie pétrolière publique Petrobras a accepté de prendre part au nettoyage des plages, bien qu’elle assure que les analyses de prélèvements montrent que ce pétrole « n’est ni produit ni commercialisé par l’entreprise ». Le secrétariat à l’Environnement du Sergipe, un des États touchés, a diffusé des photos sur lesquelles on peut voir un baril rouge et jaune échoué sur le sable, au-dessus d’une grande tache noire. « Des barils ont été retrouvés sur la côte du Sergipe. Ces galettes de pétrole pourraient provenir de là », a déclaré ce secrétariat dans un communiqué.

CIM Internet