Paris Match Belgique

Comme les humains, les singes peuvent adapter leurs accents suivant la région où ils se trouvent

singe

"L'oreille du ouistiti est beaucoup plus à l'écoute de ces cris, donc les différences sont clairement audibles pour eux. » | © Unsplash / Paulo Infante

Environnement & Animaux

Les ouistitis arrivent à changer de dialecte en seulement quelques semaines pour s’adapter à une nouvelle colonie.

 

Tout comme nous, les singes arrivent à adapter leur accent suivant l’endroit où ils déménagent. Selon une nouvelle étude relevée par The Independent, les singes ouistitis changent leur dialecte lorsqu’ils s’installent sur de nouveaux territoires en quelques semaines seulement. Le docteur Judith Burkart, auteure de l’étude, explique à The Independent : « L’oreille du ouistiti est beaucoup plus à l’écoute de ces cris (que celles des humains, ndlr), donc les différences sont clairement audibles pour eux. »

Cette adaptation pourrait être un moyen de s’adapter plus facilement à leur nouveau groupe, suggère l’étude. Ces ouistitis élèvent leur progéniture avec l’aide des autres singes, ce qui pourrait également expliquer leur besoin de s’adapter et de mieux communiquer.

singes
Les ouistitis vivent en groupes de 3 à 15. © Flickr / Cloudtail the Snow Leopard

Les scientifiques connaissaient déjà l’existence de plusieurs dialectes qui variaient d’une région à l’autre, mais ils ne connaissaient pas les raisons. Plusieurs pistes existaient, que ce soit dû à des différences génétiques, à des facteurs environnementaux ou à l’apprentissage social. Les scientifiques ont donc analysé les cris de ouistitis, qui se déplacent par groupes de 3 à 15, avant et après leur déménagement dans une nouvelle colonie. Chaque groupe n’a pas eu de contact direct avec le nouveau groupe, mais ils ont tout de même adapté leurs appels en seulement quelques semaines.

Lire aussi > Les dauphins se font des amis en fonction de leurs intérêts communs, tout comme les humains

L’apprentissage se fait de manière sociale

« Nous pouvons clairement montrer que les dialectes des ouistitis s’apprennent socialement », a déclaré l’auteure principale de l’étude, Yvonne Zurcher, de l’Université de Zurich. « Si leurs dialectes étaient génétiquement déterminés, déménager dans un nouvel endroit n’entraînerait aucun changement dans les cris. »

Lorsqu’ils atteignent l’âge adulte, les mâles partent de leur groupe pour chercher une femelle reproductrice. « C’est comme avec les humains, quand vous déménagez dans un nouvel endroit, vous vous adaptez à de nouveaux accents. Nous appelons cela ‘l’apprentissage vocal de la foule’ », complète le docteur Burkart.

Dans le futur, les chercheurs essayeront de savoir comment les accents changent quand les singes interagissent socialement.

Mots-clés:
singes Ouistitis Accent
CIM Internet