Paris Match Belgique

La reine Elizabeth II ne portera désormais plus de vraies fourrures

reine elizabeth II UK

Depuis cette année, la reine Elizabeth II refuse de porter de la vraie fourrure. | © SHAUN CURRY / POOL / AFP

Environnement & Animaux

Les poils de vison ont même déjà été enlevés d’un des manteaux préférés de la reine.

 

Habituée à porter de la fourrure par temps de grand froid, la reine Elizabeth II ne portera désormais que de la fausse fourrure. La nouvelle provient de son habilleuse officielle qui annonce que toutes ses nouvelles tenues seront conçues uniquement à partir de fausse fourrure. Dans son livre L’autre côté de la médaille : La reine, l’habilleuse et la garde-robe, Angela Kelly détaille : « Si Sa Majesté doit assister à un engagement par temps particulièrement froid, à partir de 2019, on utilisera de la fausse fourrure pour s’assurer qu’elle reste au chaud ». Habilleuse de la reine Elizabeth depuis 25 ans, Angela Kelly révèle également que les poils de vison ont déjà été enlevés d’un des manteaux préférés de la reine britannique.

reine elizabeth II UK
La reine Elizabeth II avec l’actrice Jayne Mansfield, le 05 Novembre 1957 à Buckingham Palace. © AFP

Buckingham Palace a également confirmé l’information auprès du Telegraph. « Comme les nouvelles tenues sont conçues pour la Reine, toute fourrure utilisée sera fausse », commente-t-on. La Reine devra tout de même continuer à porter des robes de cérémonie en fourrure dans le cadre de ses fonctions royales.

Lire aussi > Le fameux chapeau de la reine Elizabeth n’était en fait pas une référence au drapeau de l’UE

Un exemple à suivre pour le reste du pays ?

La nouvelle a évidemment réjoui les associations de défense des animaux, demandant à d’autres acteurs de la société britannique de suivre les pas de la reine. « Nous demandons au gouvernement britannique de suivre l’exemple de Sa Majesté et de faire du Royaume-Uni le premier pays au monde à interdire la vente de fourrure animale », demande la Société protectrice des animaux dans des propos repris par The Independent.

De son côté, PETA « lève son verre » à la Reine, proposant par la même occasion d’enlever la fourrure d’ours des bonnets noirs de la Garde royale. Comme le rappelle le journal britannique, ces célèbres couvre-chefs avaient déjà été remis en question en 2010, lorsque l’association avait demandé d’utiliser une version en fausse fourrure créée par Stella McCartney.

CIM Internet