Paris Match Belgique

Toujours plus surréaliste, Jair Bolsonaro accuse (sans preuve) Leonardo DiCaprio de financer les incendies en Amazonie

di caprio bolsonaro amazonie

Nouvelle fausse déclaration pour le président brésilien, cette fois à l'encontre de la star hollywoodienne. | © AFP.

Environnement & Animaux

Le chef de l’Etat brésilien reproche à l’acteur américain d’être lié à l’ONG WWF et par extension à quatre pompiers volontaires accusés d’avoir provoqué des incendies –sans que leur responsabilité ne soit clairement établie.

« C’est un mec cool DiCaprio, non ? Il donne de l’argent pour brûler l’Amazonie. » Le président brésilien Jair Bolsonaro a accusé ce vendredi l’acteur américain Leonardo DiCaprio de financer la destruction de la forêt amazonienne. Une accusation surprenante lancée par le dirigeant d’extrême droite, qui n’a pas avancé la moindre preuve pour corroborer son propos, comme le note The Guardian.

Lire aussi > Marée noire au Brésil : « Le pire est à venir », avertit Bolsonaro

Cette sortie est liée à la brève arrestation de quatre pompiers volontaires, membres de la Brigade des incendies d’Alter do Chao, accusés d’avoir provoqué des incendies dans l’Etat amazonien du Para, dans le nord du Brésil. La détention des pompiers volontaires avait été dénoncée comme « abusive » par diverses ONG et, devant l’ampleur de la controverse, le gouverneur de l’Etat du Para avait dessaisi le commissaire en charge de l’enquête.

Pour justifier cette arrestation, la police avait simplement invoqué des « indices » selon lesquels ils auraient provoqué les incendies, pour en revendre les images au Fonds mondial pour la nature (WWF), qui les aurait ensuite utilisées afin de récolter des fonds à l’étranger, y compris auprès de l’acteur américain Leonardo DiCaprio. « En octobre, j’avais déclaré que de nombreux incendies pouvaient être liés aux ONG. Maintenant la police du Para a capturé plusieurs suspects », s’était réjoui sur Twitter Jair Bolsonaro.

« Des mesures clairement abusives »

WWF Brésil a rejeté avec force ces « mensonges ». L’ONG Instituto Aquífero Alter do Chão, dont dépend la brigade, a elle aussi nié les accusations. « Le manque de clarté dans l’enquête, le manque de fondement des allégations (…) sont extrêmement préoccupants du point de vue de la démocratie et ont permis des mesures clairement abusives », a indiqué l’ONG dans son communiqué.  De son côté, Leonardo DiCaprio a démenti avoir fait un don à WWF et a salué « le peuple brésilien qui travaille pour sauver son héritage naturel et culturel ».

Lire aussi > Quand Trump et Bolsonaro se félicitent sur la gestion des feux en Amazonie

Les ONG de défense de l’environnement sont confrontées au Brésil à une hostilité croissante de la part du gouvernement de Jair Bolsonaro. Le pouvoir brésilien est très critiqué, notamment à l’étranger, pour sa volonté de développer l’activité minière et agricole en Amazonie, où les incendies qui accompagnent la déforestation pour permettre l’élevage sont en forte hausse.

CIM Internet