Paris Match Belgique

Pour l’environnement : Le sapin de Noël, on le choisit naturel ou artificiel ?

on choisit un sapin de noel naturel

Le sapin de Noël naturel reste le roi. | © Manuel Will/Unsplash

Environnement & Animaux

Spoiler : Si vous ne comptez pas garde votre sapin en plastique plus de 20 ans, misez sur le naturel.

 

Ça y est, Saint-Nicolas est passé et on peut enfin réfléchir sans culpabiliser à l’étape suivante : Noël. Vient maintenant le choix du sapin qu’on souhaite installer dans son salon, aux côtés des guirlandes et des chaussettes. À moins que vous n’optiez pour du 100 % écolo ou pour du très original, vous vous trouvez peut-être face à un choix qui vous turlupine chaque année : Mon sapin, je le prends naturel ou artificiel, pour épargner l’environnement ?

Lire aussi > Pourquoi décore-t-on un sapin à Noël ?

Une empreinte carbone incomparable

On aurait tendance à penser que puisqu’il est réutilisable, le sapin de Noël artificiel serait le meilleur ami de notre Noël eco-friendly. Détrompez-vous. En 2009, Ellio, un cabinet d’étude en développement durable s’est une bonne fois pour toutes penché sur la question. Leurs conclusions sont sans appel. D’après leur étude disponible en ligne, le bilan carbone produit par l’exploitation du sapin artificiel est 2,6 fois plus important que celui du sapin naturel. En effet, alors que le premier émet environ 8,1 kg de CO2 par an, le roi de nos forêts n’en émet que 3,1 kg par an.

Les raisons sont simples. L’avantage du sapin naturel est qu’il absorbe du CO2. Le journal Le Monde nous apprend qu’un sapin, avant d’être coupé, absorbe environ 0,69 kg de CO2 de l’atmosphère. Et vu qu’il vit en moyenne entre 5 et 10 ans, cela représente entre 3,5 et 7 kg de CO2 qu’il a pu absorber alors que le sapin artificiel s’est contenté d’en produire.

sapin de noel artificiel
Adieu les sapins de Noël artificiels. ©Debby Hudson/Unsplash

De leur côté, les sapins en plastique sont produits dans des usines généralement situées en Chine, qui émettent beaucoup de CO2 et qui doivent traverser la planète pour arriver dans nos magasins. Alors que chez nous, les sapins naturels poussent à une heure de route à peine de notre maison et sont plantés de manière raisonnée dans des forêts bien gérées. Sans compter qu’ils peuvent être recyclés et vivre une seconde vie en étant transformés en compost, à condition de les faire ramasser par votre commune.

Lire aussi > Black Christmas Tree : Le sapin de Noël le plus tendance du moment est… noir

Ces chiffres offerts par Le Monde sont basés sur une durée de vie de sapin artificiel de 6 ans, soit le double de la durée de leur durée de vie en France. Or pour être durable, un sapin artificiel devrait être utilisé pendant 20 ans pour pouvoir prétendre avoir un meilleur bilan carbone que les sapins naturels. Autant dire qu’il y a très peu de chance que votre sapin vive jusque-là. Reste plus qu’à choisir quel type de sapin naturel vous allez installer. À condition qu’il soit produit localement et qu’il respecte la charte « Véritable » des producteurs de sapin ardennais.

CIM Internet