Paris Match Belgique

Mars : une nouvelle découverte enthousiasmante pourrait faciliter notre exploration de la planète rouge

Mars nouvelle découverte eau

De nouvelles infos de la NASA révèlent la présence d'eau glacée à quelques centimètres de la surface. | © Unsplash / mohammad alizade

Environnement & Animaux

Mars n’a pas fini de fasciner les scientifiques. Récemment, la planète rouge a révélé un nouveau de ses multiples secrets.

 

De nouvelles infos de la NASA révèlent la présence d’eau glacée à quelques centimètres de la surface. Cette nouvelle découverte pourrait grandement faciliter notre future exploration de la planète rouge, source de toutes les fascinations…

Lire aussi > Ikea imagine notre maison du futur sur Mars, et voici à quoi elle ressemble

On  avait déjà la preuve visuelle que de l’eau existait bel et bien à la surface de Mars. Mais on ne connaissait pas encore les zones où celle-ci était le plus accessible. Grâce à des sondes, des chercheurs du Jet Propulsion Laboratory (JPL, un centre de recherche spatiale de la NASA situé en Californie) ont été en mesure d’établir ce qu’ils appellent « une carte au trésor » de Mars. Cette dernière indique la position mais aussi la profondeur de la glace, et par conséquent les meilleurs zones d’atterrissage potentielles sur Mars.

« Vous n’auriez pas besoin d’une pelle rétrocaveuse pour déterrer cette glace. Vous pourriez utiliser une simple pelle », a déclaré l’auteur principal du journal, Sylvain Piqueux.

Cette découverte permettrait aux astronautes de produire leur propre eau potable. L’eau étant l’un des éléments déterminants dans la fabrication du carburant. Il s’agit donc d’un avantage déterminant quand on connaît la taille étroite d’une navette spatiale.

Mars nouvelle découverte eau
Unplash /
Josh Kahen

Sylvain Piqueux prévoit de continuer d’étudier la glace enfouie sous terre, et ce à travers différentes saisons. Il se concentrera aussi sur l’évolution de l’abondance de cette ressource au fil du temps. « Plus nous recherchons de glace près de la surface, plus nous en trouvons », a déclaré Leslie Tamppari, scientifique adjointe du JPL. « L’observation de Mars avec plusieurs vaisseaux spatiaux au cours des années continue de nous fournir de nouvelles façons de découvrir cette glace. »

 

CIM Internet