Paris Match Belgique

Bonne nouvelle : Le nombre de gorilles de montagne, espèce menacée, est en hausse

Bonne nouvelle Le nombre de gorilles de montagne est en hausse au Congo et en Ouganda

Les scientifiques ont tout de même trouvé et détruit 88 pièges au cours de leur travail. | © Jürgen Bätz/dpa

Environnement & Animaux

Alors que leur population était d’environ 900, les gorilles de montagne seraient aujourd’hui près de 1 100 dans la nature. « Cela signifie que nous pouvons sauver des espèces quand elles sont menacées », se réjouit WWF.

 

« Depuis leur découverte en 1902, les gorilles de montagne ont dû faire face à de nombreux coups du sort. Ils ont souffert de la guerre, de la chasse, de la destruction de leur habitat et de diverses maladies. Mais malgré les prévisions pessimistes qui prévalaient il y a une dizaine d’années, ces robustes primates ont survécu. Mieux : leur population est aujourd’hui en croissance », annonce fièrement le site belge du Fonds mondial pour la nature (WWF).

Selon les informations de l’ONG, la population de gorilles des montagnes au Congo et en Ouganda est passée de 400 en 2011 à 459 cette année. Dans le parc des Virunga, à la frontière entre l’Ouganda, le Rwanda et le Congo, on dénombre même 604 gorilles des montagnes. Ce qui fait un total de 1 063 individus. « Cela signifie que nous pouvons sauver des espèces quand elles sont menacées », se réjouit Arnulf Köhncke de WWF Allemagne. Selon la liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), cette espèce de gorille est en danger critique d’extinction, soit le dernier niveau de risque avant l’extinction de l’espèce à l’état sauvage.

Selon les informations de l’ONG, la population de gorilles de montagne au Congo et en Ouganda est passée de 400 en 2011 à 459 cette année
Selon les informations de l’ONG, la population de gorilles de montagne au Congo et en Ouganda est passée de 400 en 2011 à 459 cette année. © Jürgen Bätz/dpa

« Lentement mais sûrement, un avenir solide pour les gorilles de montagne est en train d’émerger, prouvant que des efforts de conservation concertés à long terme peuvent tirer les espèces du bord de l’extinction », souligne également Anna Behm Masozera, Directrice du Programme international pour la conservation des gorilles (PICG). « Alors que le PICG célèbre ces résultats, les gorilles de montagne sont toujours confrontés à de nombreuses menaces et, en tant que sous-espèce, ils devront toujours être soigneusement protégés et leur habitat et leur tourisme bien gérés. Nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers, mais nous pouvons prendre un moment pour reconnaître les efforts et les résultats du dernier recensement et reconnaître tout le chemin parcouru. »

Lire aussi > Tapanuli : Une nouvelle et septième espèce de grand singe a été découverte

Les gorilles des montagnes ne vivent que dans ce type de biotope et constituent néanmoins une espèce toujours sérieusement menacée, notamment en raison de la situation politique troublée dans la région et du braconnage. Les équipes d’enquêteurs, chargés de comptabiliser le nombre d’individus, ont trouvé et détruit 88 pièges au cours de leur travail.

CIM Internet