Paris Match Belgique

Incendies en Australie : Comment aider à distance ?

Des pompiers luttent contre les feux en Australie

Des pompiers luttent contre les feux en Australie. | © PETER PARKS / AFP

Environnement & Animaux

Depuis chez soi, il est possible d’aider les personnes qui se battent pour protéger l’Australie et ses occupants, dévastés par les incendies historiques. 

L’Australie et ses êtres vivants partent en cendres. Pompiers, réservistes, volontaires, vétérinaires, médecins… des dizaines de milliers de personnes se battent pour protéger la biodiversité australienne, plus que jamais menacée par les feux de forêts qui ravagent le pays depuis le début de l’été austral. En dépit de conditions météorologiques plus clémentes, les autorités ont averti que la crise était loin d’être terminée.

Critiqué pour la lenteur de ses prises de décision, mais aussi pour son piètre bilan en matière de lutte contre le réchauffement climatique, le Premier ministre conservateur Scott Morrison s’est engagé à reverser sur deux ans deux milliards de dollars australiens (1,2 milliard d’euros) de rentrées fiscales dans un fond national d’aide. « Le chemin sera long mais nous serons au côté des populations au cours de chacune des étapes de la reconstruction », a promis le chef du gouvernement.

Lire aussi > Les stars se mobilisent contre les feux en Australie

Pour le reste du monde, qui observe, estomaqué, les immenses étendues boisées réduites en champs de cendres, il est difficile de rester les bras croisés. Plusieurs personnalités de la scène, gouvernements, politiques, et stars de cinéma ont déclaré publiquement qu’ils avaient fait un don pour soutenir les pompiers sur place. D’autres ont donné pour des associations de protection des animaux.

Comment aider les personnes en détresse ?

Depuis septembre, 24 personnes ont péri dans les incendies. Plus de 1500 maisons sont parties en fumée. Deux personnes sont toujours portées disparues en Nouvelle-Galles du Sud. L’état d’urgence a été décrété dans le sud-est de l’île-continent, la région la plus peuplée, et ordre a été donné vendredi à plus de 100 000 personnes d’évacuer dans trois États. « Aujourd’hui, il s’agit de sauver des vies », a averti samedi la Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian. Si vous n’avez pas la possibilité d’aider directement les personnes en détresse, le don reste la meilleure option.

Lire aussi > Le Brésil fustige Emmanuel Macron et Greta Thunberg sur les incendies en Australie

La Croix-Rouge australienne finance des centres d’évacuation à travers le pays. Depuis juillet 2019, les équipes sont venues en aide à 18 600 personnes grâce aux efforts de plus de 1590 bénévoles et employés, peut-on lire sur le site internet. Plus de 8 millions de dollars ont été amassés depuis le 31 décembre, d’après 7news.

L’Armée du Salut en Australie fournit des repas aux évacués et aux intervenants.

– La Confédération internationale de la Société de Saint-Vincent-de-Paul (St Vincent De Paul Society) aide les familles évacuées en leur offrant des vêtements, des repas et des objets qui leur permettront de remettre en état leur propriété.

– L’ONG Foodbank prépare des repas pour tous les acteurs qui se battent contre les flammes.

– Sur la plateforme GoFundMe, un internaute a lancé une cagnotte dédiée aux évacuations des communautés aborigènes. Elle a atteint près de 430 000 dollars australiens.

Comment aider à sauver les animaux sauvages ?

La vie sauvage australienne, réputée notamment pour ses koalas et ses kangourous, mettra des décennies à se remettre des feux. Une étude de l’Université de Sydney estime que dans le seul Etat de Nouvelle-Galles du Sud, le plus touché par ces feux, 480 millions d’animaux ont été tués depuis septembre. Aux quatre coins de l’Australie, des associations de battent pour sauver un maximum d’animaux.

– En Nouvelle-Galles du Sud, l’association RSPCA NSW vient en aide aux animaux domestiques qui sont la plupart du temps retrouvés errants dans des zones évacuées par l’habitant.

– En Nouvelle-Galles du Sud, le Port Macquarie Koala Hospital vient en aide aux koalas. Des équipes organisent des battues avec des plateformes élévatrices pour attraper les koalas grièvement blessés et effrayés qui se réfugient au sommet des arbres. Une fois au centre, les marsupiaux qui ont besoin de soins sont installés dans des grandes cages qui imitent leur habitat naturel. Ils sont ensuite pris en charge par des vétérinaires bénévoles.

– L’ONG WIRES sauve et prend en charge les animaux malades, blessés et orphelins. En décembre, leur centre d’appel a reçu plus de 20 000 appels et des bénévoles ont pu secourir 3300 animaux.

– Le Kangaroo Island Wildlife Park vient en aide aux kangourous et aux koalas de l’Île Kangourou où les flammes ont détruit le Flinders Chase National Park, sanctuaire pour koalas, kangourous, marsupiaux et de nombreux oiseaux rares.

Comment aider les pompiers ?

Près de huit millions d’hectares (80 000 km2) ont été ravagés dans tout le pays, soit une superficie presque équivalente à celle de l’île d’Irlande. Près de 3000 soldats du feu australiens épaulés par leurs confrères américains et canadiens combattent les flammes. Début décembre, deux pompiers sont morts en Nouvelle-Galles du Sud et un pompier volontaire est décédé pendant les fêtes.

– Victoria : Country Fire Authority

– Nouvelle-Galles du Sud : NSW Rural Fire Service

– Australie-Méridionale : South Australian Country Fire Service

– Queensland : Rural Fire Brigades Association Queensland

– Tasmanie : Tasmania Fire Service

CIM Internet