Paris Match Belgique

« Le voyage des tortues » : le court-métrage bouleversant sur la santé des océans par les créateurs de Wallace & Gromit

Le voyage des tortues, par les créateurs de Wallace et Gromit

La vidéo s'ouvre sur une famille de tortues embarquée dans une voiture (ou plutôt un coquillage flottant) pour ce qui semble être une aventure trépidante. Mais leur voyage va s'avérer plus difficile que prévu... | © Greenpeace / Turtle Journey

Environnement & Animaux

En une minute quarante-neuf, Le voyage des tortues parvient à exprimer avec froideur et poésie les conséquences des actions humaines sur l’environnement marin. 

 

La vidéo s’ouvre sur une famille de tortues embarquée dans une voiture (ou plutôt un coquillage flottant) pour ce qui semble être une aventure trépidante. Mais leur voyage va s’avérer plus difficile que prévu…

Lire aussi > « Hair Love » : Devenu viral, cet émouvant court-métrage d’animation combat les stéréotypes avec justesse [VIDÉO]

Le Voyage des Tortues raconte l’histoire tragique d’une famille de tortues essayant de rentrer chez elle, dans un océan de plus en plus menacé par le changement climatique, la pollution plastique, les forages pétroliers et la surpêche.

Derrière ce court-métrage touchant, on retrouve les studios Aardman (Wallace et Gromit, Chicken Run, Shaun le mouton,…). Ceux-ci ont accepté de prêter leurs décors de pâte à modeler à Greenpeace, dans un court-métrage qui a pour but de mettre en lumière les menaces auxquelles nos océans sont confrontés et l’importance de les protéger.

Un casting de haut vol

De nombreuses personnalités ont accepté de prêter leurs voix aux différents personnages. Parmi elles, Bella Ramsey (la jeune noble Lyanna Mormont dans Game of Thrones), David Harbour (le bourru Jim Hopper dans Stranger Things) ou encore Helen Mirren (qui joue la reine Elizabeth II dans The Queen).

Lire aussi > Quand La Petite Sirène plonge dans la pollution des océans

« Je suis ravie d’avoir travaillé sur ce film poignant avec Greenpeace et Aardman, a déclaré Olivia Colman, actrice oscarisée en 2019, qui prête sa voix à la mère de la famille de tortues. Nos océans sont confrontés à de nombreuses menaces, dont je n’étais même pas au courant avant cela. L’histoire de cette famille de tortues essayant de rentrer chez elle dans un océan en péril est une réalité pour tant de créatures marines dont l’habitat est détruit par les activités humaines. Si nous n’agissons pas maintenant, nous risquons de causer des dommages irréversibles à nos océans et de perdre des espèces pour de bon. J’espère que ce film inspirera plus de gens à agir pour protéger nos océans. »

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Greenpeace International 🌍 (@greenpeace) on

Plus globalement, le film a été produit dans le cadre de la campagne internationale de Greenpeace pour protéger les océans. L’ONG appelle à la protection d’au moins 30% des océans d’ici 2030, grâce à la création d’un vaste réseau de réserves marines. « Un traité mondial sur les océans est actuellement en discussion aux Nations Unies : s’il est suffisamment fort et ambitieux, il serait une première étape essentielle vers la réalisation de cet objectif, » déclare Greenpeace sur son site.

Les tortues marines ont survécu à l’extinction des dinosaures, mais peut-être qu’elles ne nous survivront pas

Depuis avril 2019, une expédition maritime menée par Greenpeace relie l’Arctique à l’Antarctique pour documenter les menaces qui pèsent sur les océans et mettre en valeur la richesse des écosystèmes marins.

Rendez-vous sur le site de Greenpeace pour en savoir plus ou pour signer la pétition pour la protection des océans (ils sont déjà plus de 2 millions à travers le monde).

CIM Internet