Paris Match Belgique

« Attrapez-les toutes » : L’application indonésienne qui cartographie les forêts à protéger

La forêt d'Indonésie a perdu la moitié de sa superficie en un peu plus d'un demi-siècle. | © Belga

Environnement & Animaux

L’application Urundata invite ses utilisateurs à cartographier l’archipel tentaculaire et ses forêts indigènes. Terre d’accueil des troisièmes forêts tropicales les plus larges du monde, l’Indonésie est ravagée par la déforestation.

 

Grâce à des images satellite, l’application propose des jeux dans lesquels les utilisateurs sont invités à visiter une zone pour déterminer la nature de celle-ci – agricole, forêt naturelle ou arbuste. Si certains la comparent au jeu de réalité augmentée Pokemon Go, qui avait fait fureur à l’été 2017, c’est parce qu’elle permet à ses joueurs d’entrer en compétition.

Lire aussi > Pokémon Go se met à la chasse aux déchets

Ici, pas question d’attraper un Pikachu sauvage, mais bien de collecter des données sur des zones naturelles. Un poil moins sexy, certes, mais les plus dévoués se verront récompensés par le titre de « #PahlawanData », ou héros des données. « Nous avons essayé de rendre cela amusant », expliquent ses concepteurs. En pratique, les usagers peuvent rivaliser les uns avec les autres, par exemple en changeant leur statut de « volontaire » à « guerrier », ou en partageant leurs scores sur les réseaux sociaux.

Yuk mainkan berbagai Urunan Data dan kumpulkan poin sebanyak-banyaknya!Dengan poin tersebut, kamu bisa mendapatkan…

Publiée par urundata sur Jeudi 23 janvier 2020

Un amas de données considérable

Le coordinateur de RESTORE+, la compagnie créatrice, précise le concept : « vous pouvez choisir l’endroit qui vous plaît, et collecter des scores au fur et à mesure des réponses données ». Habituellement, les analyses sur le terrain sont confiées à des experts et sont donc coûteuses. Le but de cette récolte de données ? Sensibiliser les autorités et les responsables politiques par rapport à la fragilité des terres indigènes. Et pourquoi pas, permettre la mise en place de politiques de reforestation. Pour les joueurs, l’application est un moyen ludique de découvrir les paysages de l’île autrement que via Internet ou les manuels scolaires.

Lire aussi > En Indonésie, le ciel devient rouge

En externalisant ainsi la collecte de données, les fondateurs souhaitent multiplier les regards sur des données similaires. Pour éviter une récolte faussée, les réponses concernant les mêmes zones de terrain seront comparées afin d’arriver à un consensus.

Le projet Urandata a été lancé en novembre 2019, et se terminera en mars 2020. Une fois le projet de cartographie terminé, l’application pourra être utilisée à d’autres fins, comme pour un changement d’utilisation des terres, par exemple. Une initiative ambitieuse, mais surtout judicieuse pour un pays qui a perdu plus de la moitié de ses forêts tropicales en moins de 60 ans.

CIM Internet