Paris Match Belgique

Les abeilles communiquent entre elles selon leur manière de voler, et on sait enfin le décrypter

Les abeilles arrivent à communiquer entre elles selon leur manière de voler

D'une colonie à une autre, leur "dialecte" ne sera pas le même. | © Unsplash / Kai Wenzel

Environnement & Animaux

Les chercheurs savent maintenant comment les abeilles communiquent la direction, l’emplacement, et l’abondance de nourriture.

 

On savait déjà depuis longtemps que les abeilles communiquaient entre elles suivant leur manière de voler. Grâce à leur « danse frétillante », les abeilles indiquent l’emplacement des parcelles de fleurs que les butineuses perçoivent comme des sources de nourriture très rentables. Dans une nouvelle étude parue le 12 février dans la revue Plos One, des scientifiques indiquent avoir décrypté ce langage si particulier.

Lire aussi > 4 gestes simples à faire chez soi pour prendre soin des abeilles

Grâce à cette découverte, les biologistes américains arrivent désormais à comprendre à quelle distance se trouve la nourriture, dans quelle direction, et si elle est abondante. Afin de mieux comprendre leurs préférences alimentaires, ils ont « décodé 1 528 danses frétillantes dans des colonies situées près de deux grandes prairies reconstituées » rapporte l’étude. L’objectif est d’aider à la protection des abeilles, dont les populations déclinent dangereusement.


« Chez les abeilles, la chose la plus intéressante est leur mode de communication », indique à l’AFP Morgan Carr-Markell, doctorante à l’université du Minnesota et autrice principale de l’étude. « Je voulais exploiter cela pour aider les gestionnaires de terres qui voudraient planter au profit des abeilles. » En sachant quand les abeilles préfèrent butiner, et quels types de fleurs sont particulièrement prisées, l’Homme pourrait plus facilement les aider, et les protéger.

Lire aussi > Les abeilles sont plus rentables pour les agriculteurs que les pesticides

Une seconde de vibration pour 750 mètres

Les biologistes ont mis des colonies d’abeilles dans des ruches d’observation vitrées sur deux sites dans le Minnesota. Auparavant très verte, les prairies n’occupent plus que 2 % de la superficie de cet État américain. À cause de ce changement d’écosystème, le nombre d’abeilles a fortement chuté. Les scientifiques ont étudié pendant deux ans les danses des abeilles, et ils en sont arrivés à comprendre comment elles communiquent entre elles.

  • Pour la direction, les abeilles font vibrer leur abdomen de façon à décrire l’angle, par rapport au Soleil, qui indique la direction de la nourriture – par exemple, 270° par rapport au Soleil.
  • Pour la distance, l’abeille fait varier la durée de la vibration de son corps. Une seconde équivaut à environ 750 mètres.
  • Pour l’abondance, l’abeille va répéter la danse et effectuer des rotations rapides au plus il y a de la nourriture.
Les abeilles communiquent entre elles selon leur manière de voler, et l’on sait enfin le décrypter
Des informations indispensables pour les abeilles. © Pixabay / Thomas Schiewer

« Les abeilles communiquaient plus fréquemment avec leurs sœurs à propos de sources de nectar dans des prairies vers la fin de la saison de recherche de nourriture », explique Morgan Carr-Markell, c’est-à-dire en août et septembre. Cela pourrait s’expliquer par le fait que les colonies se préparent à l’hiver.

Lire aussi > Des fleurs produisent un halo bleu pour séduire les abeilles

En plus de protéger les abeilles, ces informations pourraient également profiter à la biodiversité. Comme le rappelle Sciences et Avenir, les abeilles sont responsables des trois quarts de la reproduction des plantes dans le monde, en transférant le pollen des fleurs mâles vers les femelles. Connaître ce que préfèrent les abeilles serait donc également bénéfique pour le reste de la nature. « Si les colonies sont bien nourries, elles peuvent mieux résister aux pesticides et aux pathogènes, et à tout ce qui fait pression sur elle », conclut la chercheuse.

CIM Internet