Paris Match Belgique

Et si on s’offrait un bouquet pour sauver les fleurs belges ?

Un bouquet de tulipe pour sauver les fleurs belges

Les champs de fleurs ne demandent qu'à être coupés. | © Justin Ha/Unsplash

Environnement & Animaux

Tous les secteurs ont besoin de soutien en cette période de confinement, c’est aussi le cas de nos fleuristes.

 

Alors que le week-end de Pâques promet d’être ensoleillé, le confinement se rappelle à nous tristement : pas de week-end à la mer en vue, encore moins de vacances et une célébration de la fête de Pâques sans la famille. Alors que tous les secteurs de l’économie tentent de ne pas boire la tasse, il existe des alternatives pour soutenir nos producteurs locaux. Ainsi, la plateforme « Pas sans mon chocolat » permet déjà de venir en aide à nos artisans chocolatiers, les fleuristes aussi essaient de se réinventer pour continuer leurs activités.

Lire aussi > 5 fleurs à planter pour l’arrivée du printemps

Ainsi, certains fleuristes proposent de livrer des bouquets de fleurs. L’occasion de marquer le coup si vous connaissez un proche qui n’a pas pu fêter son anniversaire. Mais ce début de printemps est aussi, en temps normal, l’occasion d’aller cueillir des fleurs dans les champs de « fleurs à couper » qui fleurissent le long de certaines routes. D’habitude, n’importe qui peut s’y arrêter pour y composer lui-même son bouquet en cueillant des fleurs et en laissant de l’argent dans une boîte prévue à cet effet. Cette année, Beflowers en a planté des milliers à travers la quinzaine de champs qu’ils possèdent dans le Brabant wallon, le Namurois et dans le Hainaut.

Seulement, en cette période de confinement, le passage sur les routes est nettement diminué et les gens ne prennent plus le temps d’aller cueillir leurs fleurs, tout simplement parce que c’est loin d’être un déplacement indispensable et qu’il vaut mieux pour le moment rester chez soi. Alors, pour ne pas laisser éclore et faner les milliers de tulipes qui sont en train de voir le jour dans ces champs, Beflowers s’est associé à Pollen Atelier, un designer floral, pour proposer aux gens de livrer ces fleurs chez vous. En bonus : pour chaque bouquet acheté, un bouquet est offert au personnel soignant.

 

View this post on Instagram

 

NOS JOLIES TULIPES BELGES 🌷 Parce qu’il y a quelques jours (et que nous nous étions rencontrés auparavant) nous avons reçu un coup de téléphone de Maximilien @BeFlowers, le joli concept de « fleurs à couper », nous demandant si nous n’étions pas intéressés par… des tulipes belges ! 🌷🌷🌷 En effet, durant cette période particulière, il est fort probable qu’une grande quantité de tulipes belges finissent tristement fanées dans nos champs🌾. Nous vous proposons donc des bouquets de tulipes locales directement livrés chez vous ou chez vos proches ✨(un petit mot retranscrit à la main sera accroché au bouquet livré). Par la même occasion et étant donné que nous disposons d’une belle quantité de fleurs, nous avons également décidé, de faire un mini geste, à notre échelle, et d’offrir des petits bouquets au personnel soignant d’hôpitaux 🌷 (bouquets à emporter à la fin du service) et ce à chaque bouquet acheté (on espère avoir du boulot 😃). Nous espérons pouvoir vous faire plaisir et vous apporter un brin de couleur dans votre quotidien! Pour commander, c’est par ici (nous avons trois semaines maximum!)🌷🌷🌷: www.pollencollection.be Premières livraisons : ce samedi 11 avril (les livraisons se font – pour le moment – uniquement sur Bruxelles et dans le BW). #fleursbelges #tulipes #fleurslocales #champsbelges #champsdefleurs #onsereinvente #bouquetdefleurs #bouquetdetulipe #fleurs #fleursdeschamps #fleursdesaisons #locales #champs #fleursdici #bouquets #bouquetsfrais

A post shared by Aurélie Theunis (@pollen.atelier) on

Pour commander, rien de plus simple. Il suffit de vous rendre sur le site internet de Pollen Atelier et de choisir la taille du bouquet que vous désirez. Les prix oscillent entre 32 et 79 euros, donc il y en a vraiment pour tous les goûts et ils comprennent à chaque fois un bouquet (de plus en plus gros) qui sera offert au personnel soignant (à emporter à la fin du service). Les livraisons (pour le moment à Bruxelles et dans le Brabant wallon, principalement) ont débuté ce samedi et ne dureront que pendant trois semaines. L’occasion rêvée de faire d’une pierre deux coups et de faire plaisir autour de soi en évitant le gaspillage. Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

Mots-clés:
Belgique fleurs bouquet
CIM Internet