Paris Match Belgique

Les oiseaux perçoivent bien plus de couleurs que nous

Les oiseaux perçoivent bien plus de couleurs que nous

« Les humains sont daltoniens par rapport aux oiseaux » | © Unsplash / Zdeněk Macháček

Environnement & Animaux

Alors que la rétine humaine perçoit uniquement le rouge, le vert et le bleu, les oiseaux sont également sensibles à la lumière ultraviolette.

 

Admirer un coucher de soleil, s’émerveiller devant les couleurs de l’océan, contempler un champ de fleurs… La palette de couleurs que la nature nous offre nous laisse parfois sans voix. Et encore, l’œil humain n’est pas capable de différencier toutes les subtilités des couleurs, contrairement aux oiseaux.

Une nouvelle étude américaine a découvert que les oiseaux sont capables de voir plus de couleurs que les humains, nous informe Science Daily. « Les humains sont daltoniens par rapport aux oiseaux et à de nombreux autres animaux », lance même Mary Caswell Stoddard, professeur au département d’écologie et de biologie évolutive de l’université de Princeton.

Lire aussi > Quels sont ces oiseaux qui habitent votre jardin ?

Alors que nous avons trois cônes de couleur dans la rétine (rouge, vert et bleu), les colibris en ont également un sensible à la lumière ultraviolette. « Non seulement le fait d’avoir un quatrième type de cône de couleur étend la gamme des couleurs visibles par les oiseaux, mais cela permet potentiellement aux oiseaux de percevoir des couleurs combinées comme l’ultraviolet et le vert, ainsi que l’ultraviolet et le rouge », explique Mary Caswell Stoddard. « Ce système de vision des couleurs est la norme pour les oiseaux, de nombreux poissons et reptiles, et il a certainement existé chez les dinosaures. »

Les oiseaux perçoivent bien plus de couleurs que nous
© Unsplash / Zdeněk Macháček

Une étude difficile à mener

Pendant trois ans, des scientifiques de différentes universités américaines ont étudié le comportement des colibris en plein air. Il était important pour l’équipe de chercheurs d’analyser la vision des couleurs du colibri dans son milieu naturel et non pas en laboratoire afin de voir « la façon dont les oiseaux utilisent réellement la vision des couleurs dans leur vie quotidienne ».

L’étude s’est déroulée chaque été pendant trois années au milieu des Alpes dans un site fréquemment visité par les colibris, explique Science Daily. Les scientifiques installaient chaque matin deux mangeoires : l’une contenant de l’eau sucrée et l’autre de l’eau plate. À côté des distributeurs, des tubes LED émettaient des couleurs différentes. Les tubes étaient fréquemment échangés afin de s’assurer que les oiseaux ne repèrent pas les friandises en fonction de l’emplacement, ou de leur odeur.

Lire aussi > Les oiseaux fréquentent de moins en moins nos jardins (et c’est inquiétant)

Les scientifiques se sont particulièrement intéressés aux combinaisons de couleurs « non spectrales ». Alors que les humains n’ont qu’une seule couleur non spectrale (le violet), les oiseaux peuvent théoriquement en voir cinq : le violet, l’ultraviolet + le rouge, l’ultraviolet + le vert, l’ultraviolet + le jaune et l’ultraviolet + le violet. Les chercheurs ont découvert que les colibris distinguaient plus facilement l’ultraviolet + vert de l’ultraviolet pur ou du vert pur. Ces petits oiseaux arrivent également à faire la distinction entre deux mélanges différents d’ultraviolet + rouge, l’un étant plus rouge que l’autre. Des subtilités invisibles pour l’œil humain.

Mots-clés:
animaux oiseaux vue couleur
CIM Internet