Paris Match Belgique

De plat à animal de compagnie : L’incroyable histoire des cochons d’Inde

De plat à animal de compagnie : L'incroyable histoire des cochons d'Inde

Les cochons d'Inde n'ont pas toujours été des animaux de compagnie. | © Unsplash / Jack Catalano

Environnement & Animaux

Des scientifiques ont voulu comprendre comme le cobaye s’est retrouvé commercialisé dans le monde, et comment son rôle avait évolué au cours des siècles.

Meilleurs amis des enfants, les cochons d’Inde sont appréciés pour leur gentillesse et leur affection. Si aujourd’hui ils ont une véritable place au sein des familles, il n’en a pas toujours été ainsi. Originaires du Pérou, les cochons d’Inde étaient des animaux sauvages dont on se nourrissait de leur chair. Depuis, ils ont été d’abord domestiqués, puis distingués au rang d’animal de compagnie, mais également utilisés comme animaux de laboratoire. Une nouvelle étude a décidé de s’intéresser à l’évolution des cochons d’Inde dans l’Histoire, révèle Science Daily.

Il y a 10 000 ans, les cochons d’Inde étaient considérés comme une source de nourriture sauvage. Au fil du temps, l’Homme a domestiqué ce petit rongeur dans les Andes de l’actuel Pérou. Le cobaye était un aliment important dans cette région, également inclus dans les cérémonies religieuses. Particulièrement appréciés, les cochons d’Inde ont été transportés et commercialisés dans toute l’Amérique du Sud.

Lire aussi > La glace au cochon d’Inde, le nouveau parfum qui cartonne en Équateur

Vers 500 après J.-C., le rongeurs sont emmenés dans les îles des Caraïbes. « Ils étaient et sont toujours un aliment important dans de nombreuses régions d’Amérique du Sud et dans les cultures qui en sont issues. Les gens les emmenaient vivants pour les introduire dans de nouvelles îles où il n’y en n’avait pas, ou pour les échanger contre d’autres marchandises », explique le professeur Lisa Matisoo-Smith. Bien que les chercheurs pensaient que les cobayes trouvés dans les Caraïbes étaient originaires de Colombie (l’un des pays les plus proches), ils ont finalement découvert grâce à l’ADN de cobayes retrouvé qu’ils venaient finalement du Pérou. Autre surprise pour les scientifiques, les cochons d’Inde ont été domestiqués indépendamment au Pérou et en Colombie.

Entre animal de compagnie et cobaye de laboratoire

Vers la fin des années 1500, le cochon d’Inde est introduit en Europe, ainsi qu’en Amérique du Nord dans les années 1800 « dans le cadre du commerce d’animaux de compagnie exotiques ». « Au XVIIIe siècle, les chercheurs ont commencé à utiliser les cobayes comme animaux de laboratoire car ils présentent de nombreuses similitudes biologiques avec les humains, d’où l’origine de l’expression « être un cobaye » dans la recherche », détaille le professeur Lisa Matisoo-Smith. Selon cette étude, tous les cobayes d’aujourd’hui – aussi bien les animaux de compagnies en Belgique, que ceux vendus pour leur viande en Colombie, que ceux utilisés dans la recherche médicale – sont dérivés des cobayes domestiqués péruviens.

Lire aussi > Avoir un animal de compagnie serait le secret du bonheur

Grâce à cette découverte, les chercheurs en savent dorénavant plus sur les échanges commerciaux de manière générale dans cette région du monde. « Grâce à cette analyse de l’ADN d’anciens cobayes, nous comprenons mieux l’histoire des interactions sociales humaines sur des milliers d’années et sur trois continents. Elle fournit également une perspective historique critique de la diversité génétique des cobayes et de la relation que les humains ont eue avec cet important animal domestique. »

Lisa Matisoo-Smith admet que l’histoire des cobayes est certainement plus complexe que ce que l’on pensait auparavant. La raison pour laquelle le cochon d’Inde est considéré comme un animal de compagnie dans certains pays et comme une source de nourriture dans d’autres est lié à notre culture. L’étude explique que ce sont des notions culturelles de longue date qui établissent ce qui est acceptable ou non comme nourriture.

CIM Internet