Paris Match Belgique

Les Belges invités à compter les papillons

papillons belgique

Les Belges sont encouragés à ouvrir les yeux. | © Pixabay

Environnement & Animaux

Les papillons sont menacés de disparition depuis plusieurs années. Afin de mieux comprendre la situation actuelle et de faire un état des lieux, des associations encouragent les Belges à ouvrir les yeux et à comptabiliser les papillons de passage dans leur jardin.

Natagora et son homologue flamand Natuurpunt appellent les citoyens à compter les papillons dans leur propre jardin et à encoder les résultats à partir d’aujourd’hui et durant tout le mois de juillet. À partir de cette année, Natuurpunt propose des comptages de cinq minutes à partir d’un point fixe et l’expérience peut être réitérée autant que souhaité.

Lire aussi > Envolée tropicale le temps d’un été, dans un bar à papillons à Knokke

Ces dernières semaines, l’apparition des papillons se faisait plus rare. La saison des papillons de printemps est en effet terminée et les espèces estivales vont désormais arriver. Outre le fait que certaines espèces estivales sont un peu en avance, il semble que 2020 soit une année plutôt normale pour les papillons. Les étés chauds et secs de 2018 et 2019 se sont avérés désastreux pour de nombreux papillons.

Lire aussi > Les tiny forest, pour ramener la nature en ville

Certaines espèces liées à l’ortie, comme le Paon-du-jour, la Carte géographique et la Petite tortue, seront également durement touchées cette année. D’autres espèces de papillons sont quant à elle bien représentées. Le Machaon semble avoir peu souffert de la chaleur de ces dernières années et les espèces du Grand Mars changeant et du Petit nacré sont également depuis peu en progression. Plus d’informations sur les papillons et sur l’action sont à trouver sur papillons.natagora.be.

Par Belga

CIM Internet