Paris Match Belgique

Les hamsters sont désormais sur la Liste rouge des animaux menacés d’extinction

Les hamsters sont désormais sur la Liste rouge des animaux menacés d'extinction

De nombreuses espèces animales sont menacée d'extinction à cause de l'activité de l'Homme. | © Belga Image / Imago

Environnement & Animaux

On les connait comme animaux domestiques, mais en tant qu’animaux sauvages, ils pourraient bientôt disparaître.

 

Le hamster européen ainsi que plusieurs lémuriens et une baleine ont été ajoutés à la Liste rouge mondiale des espèces animales menacées d’extinction. « Si rien ne change, le hamster européen (Cricetus cricetus) pourrait disparaître au cours des 30 prochaines années », selon un rapport présenté jeudi par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui tient à jour la liste rouge des espèces menacées. La Liste rouge de l’UICN dépasse aujourd’hui les 120 000 espèces. Parmi elles, 32 441 correspondent à des espèces menacées d’extinction.

Lire aussi > Plus de 500 espèces d’animaux risquent de disparaitre d’ici seulement 20 ans

Le déclin dévastateur de la population du hamster, qui se chiffrait autrefois en millions dans une zone s’étendant de l’Europe centrale à Sibérie, avait été précédemment observée en Europe occidentale et centrale. La diminution du taux de reproduction serait à l’origine de ce déclin de la population. Alors qu’autrefois, un hamster femelle produisait des portées moyennes de plus de 20 individus par an, les femelles ne semblent plus produire aujourd’hui que 5 à 6 descendants par an. L’expansion des plantations en monoculture, le développement industriel, le réchauffement climatique et la pollution lumineuse sont les possibles causes étudiées.

Les hamsters sont désormais sur la Liste rouge des animaux menacés d'extinction
© Belga Image / Imago

Presque toutes les espèces de lémuriens sont menacées

Par ailleurs, 103 des 107 espèces de lémuriens sont aujourd’hui menacées et 33 classées en « danger critique » d’extinction, dont le lémurien souris de Madame Berthe (Microcebus berthae), considéré comme le plus petit primate du monde. L’animal mesure environ 10 centimètres. Les lémuriens sont particulièrement menacés par la déforestation et la chasse à Madagascar. En Afrique, 53 % des 103 espèces de primates sont très menacées. « Cette mise à jour montre que l’Homo sapiens doit changer radicalement sa relation avec les autres primates et avec la nature dans son ensemble », commente la Dr Grethel Aguilar, Directrice générale par intérim de l’UICN.

De même, la baleine franche de l’Atlantique Nord (Eubalaena glacialis) est désormais elle aussi en voie de disparition. En 2018, on estimait qu’il n’en restait que 250 spécimens. La hausse de la température de l’océan a poussé de nombreuses proies des baleines vers les nord. Les grands mammifères les ont suivis et ont souvent été pris au piège dans les filets de pêche ou été blessés par des bateaux.

Lire aussi > À cause de la pêche, les baleines franches de l’Atlantique Nord sont de plus en plus maigres

CIM Internet