Paris Match Belgique

Le confinement aura permis à la Belgique de réduire de 13 % ses émissions de CO2

Le confinement aura permis à la Belgique de réduire de 13 % ses émissions de CO2

Le confinement aura eu un effet bénéfique à notre planète. | © Kenzo Tribouillard / AFP

Environnement & Animaux

C’est principalement grâce au ralentissement de la production d’énergie.

Le ralentissement économique causé par la crise sanitaire entraînera une baisse des émissions belges de gaz à effet de serre de 13 % en 2020, selon des chiffres du Bureau du Plan rapportés samedi par Le Soir.

L’essentiel des gains d’émissions dus au ralentissement est enregistré dans la production d’énergie (-24%) et les processus industriels (-27%), et dans une moindre mesure dans les transports (-9%).

Lire aussi > En 5 jours, les Belges émettent autant de CO2 que le Rwanda en une année

Avec la reprise de l’activité, la situation changera dès l’année suivante. Tant dans l’industrie que dans les autres secteurs, les émissions de gaz à effet de serre progresseront à nouveau jusqu’en 2023, puis se stabiliseront ou reprendront leur baisse. Au total, sur l’ensemble de la période 2019-2025, les rejets belges ne diminueront finalement que de 5 %.

Une réduction insuffisante

À politique inchangée, ce recul seul sera insuffisant pour atteindre l’objectif de -35% en 2030 par rapport à 2005 et la neutralité carbone en 2050, relève Le Soir.

À l’échelle mondiale, « la pause en termes d’émissions de CO2 n’aura qu’un effet extrêmement faible sur la concentration de CO2, qui mesure l’accumulation de ce gaz dans l’atmosphère et est le déterminant essentiel de l’aggravation des effets du réchauffement climatique », souligne le climatologue Jean-Pascal Van Ypersele dans les pages du quotidien.

Avec Belga

CIM Internet