Paris Match Belgique

Les tigres de « Fort Boyard » sont-ils sous sédatifs ?

tigres fort boyard

Extrait de l'émission du 7 juillet 2018. | © Capture d'écran Youtube / Fort Boyard Officiel.

Environnement & Animaux

C’est la question que s’est posée Libération, dans un article publié ce lundi 3 août.

 

Le débat sur les conditions de vie des tigres au sein du célèbre Fort fait rage suite à la participation du journaliste Hugo Clément. Sur Twitter, de nombreux internautes se sont étonnés de voir le célèbre présentateur de Sur le front des océans et ardent défenseur de la cause animal, participer à un jeu qui utilise des animaux en cage. « Je meurs, Hugo Clément il nous fait des vidéos Kombini larmoyantes pour parler de l’élevage de poulets en batterie, par contre, participer à Fort Boyard où des putain de TIGRES sont détenus sous calmants dans un fort de béton, aucun problème, c’est parti ils sont où les chatons », a notamment partagé un internaute dans un tweet devenu viral. 

Lire aussi > Hugo Clément veut bannir les animaux de Fort Boyard

Des réactions par milliers face auxquelles le compagnon d’Alexandra Rosenfeld a tenu à se justifier. Dans une publication Instagram offrant une photo aux côtés de celle-ci, il écrit en légende : « Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort. Des tigres n’ont rien à faire derrière des barreaux au milieu de l’océan et les reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels j’ai envie de jouer. À l’occasion de ma participation, j’ai pu mettre ce problème en lumière dans la presse et le débat a été ouvert« .

 

View this post on Instagram

 

Ce soir, je serai dans Fort Boyard avec @alexandrarosenfeld, @flopeyre @arianemassenet et @geremycredeville ! Nous allons tenter de remporter la plus grosse somme possible pour aider la formidable association « Les matelots de la vie », qui emmène des enfants guéris de graves maladies faire de la voile. Les enfants encore hospitalisés, eux, participent aux aventures de leurs copains à distance, en attendant de pouvoir prendre la mer. Pour découvrir leur boulot et les aider si vous le souhaitez, rendez-vous sur : www.matelots-vie.com Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort. Des tigres n’ont rien à faire derrière des barreaux au milieu de l’océan et les reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels j’ai envie de jouer. A l’occasion de ma participation, j’ai pu mettre ce problème en lumière dans la presse et le débat a été ouvert. Vous le savez, avec le @referendum_animaux, nous proposons d’interdire les spectacles avec animaux sauvages. Dans leur forme actuelle, certaines épreuves de Fort Boyard seraient concernées. Sans attendre le référendum, je milite activement pour obtenir un Fort Boyard sans animaux le plus rapidement possible. J’ai fait part de ce souhait à la production. Nous n’avons pas besoin d’animaux pour faire une super émission de télévision. Sinon, vous pensez qu’Alex, qui a une peur bleue du vide, acceptera de sauter ? 😬😨 Réponse à 21h sur @france2 😁

A post shared by Hugo Clément (@hugoclementk) on

Des explications qui n’ont pas convaincu les internautes. Certains ont même supputé dans leurs commentaires que les tigres de Fort Boyard étaient placés sous calmants pour le bon déroulement du jeu.

 

Une information que s’est empressée de vérifier CheckNews. L’équipe de fact-checking de Libération a notamment interviewé les dresseurs de tigre du Fort, Thierry Le Portier et Monique Angeon (Felindra). Le Portier est dresseur et comédien au Puy du Fou. C’est d’ailleurs là que vivent les tigres la majeure partie de l’année, en Vendée. Ils ne passent en tout que deux mois sur le fort, et sont transportés chaque année par bateau.

Lire aussi > Amoureux et complices, Alexandra Rosenfeld et Hugo Clément de retour à « Fort Boyard »

Le dresseur qui a notamment travaillé pour de nombreux blockbusters (Gladiator, Deux Frères, l’Ours,…) a ainsi déclaré : « Ça fait plus de trente ans qu’on fait Fort Boyard, et mes tigres n’ont jamais pris aucun calmant.» Selon lui, «il y a deux types d’animaux, les animaux des parcs zoologiques, qui ne bougent jamais et qu’on shoote légèrement dès qu’il s’agit de les déplacer parce qu’ils n’ont pas l’habitude. Et les animaux qui travaillent, et à qui on n’a pas besoin de donner quoi que ce soit parce qu’ils ont l’habitude de voyager, et aiment ça. Certains tigres qui sont allés au fort Boyard ont aussi été à l’étranger sur le tournage de Gladiator. Aller au fort Boyard, pour eux, c’est un voyage de rien du tout. »

En 2017, France 2 diffusait un reportage sur le voyage de ces fameux tigres :

CIM Internet