Paris Match Belgique

Un cheval qui tractait des touristes meurt sous la chaleur : Vif émoi en Italie

cheval italie mort

Vue du jardin de la Reggia di Caserta, patrimoine mondial de l'UNESCO, où le cheval tractait des touristes. | © Andreas Solaro / AFP.

Environnement & Animaux

La mort d’un cheval qui tractait les visiteurs d’un lieu touristique non loin de Naples par des températures caniculaires suscite un vif émoi en Italie.

 

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Le somptueux palais de Caserte est une attraction particulièrement populaire parmi les touristes qui se rendent dans la région de Naples. Pour admirer les lieux, des promenades en calèches tirées par des chevaux sont proposées aux visiteurs. Cette attraction est sous le feu des critiques depuis quelques jours après la mort le 12 août d’un cheval transportant des touristes, qui s’est effondré sous une chaleur dépassant les 30 degrés.

Lire aussi > La vidéo d’un cheval effondré relance le débat sur les balades en calèche [VIDÉO]

L’image de l’animal couché sur le sol en plein soleil a suscité une vive polémique en Italie et fait réagir la classe politique. Francesco Borrelli, a fait savoir que sa formation politique écologiste, Europa Verde, allait déposer plainte contre la compagnie qui exploite les chevaux et réclame que les municipalités fassent respecter l’ordonnance qui encadre l’exploitation des chevaux par fortes chaleurs. La députée et présidente de la ligue nationale de défense des animaux Michela Vittoria Brambilla a qualifié la mort du cheval de « honte nationale », citée par La Repubblica. Le palais de Caserte a lui exprimé « un profond regret pour ce qui s’est passé ».

Lire aussi > Cette expérience virale montre à quel point il est cruel de laisser son chien dans une voiture en plein été

Le parquet de Santa Maria Capua Vetere a ouvert une enquête et une autopsie va être pratiquée sur le cheval pour découvrir les causes de sa mort. D’après La Repubblica, la police municipale a découvert que cet animal n’était pas autorisé à être exploité par la compagnie de transport qui travaille au château. Le maire de Caserte a lui suspendu les autorisations pour l’utilisation de chevaux comme attraction touristique jusqu’à nouvel ordre.

CIM Internet