Paris Match Belgique

Un premier Lynx observé en Belgique: il avait disparu depuis plusieurs siècles

Retour espèce, Belgique, Lynx

Jusqu'à 30 lynx pourraient vivre dans notre pays. | © Pixabay

Environnement & Animaux

Le lynx, disparu depuis des siècle, est de retour en Belgique. Un premier cliché vient d’être partagé.

 

Un lynx a été photographié dans la Vallée de la Semois le 27 août dernier, corroborant des indices récoltés depuis février dernier et indiquant que le grand félin semble être établi au sud de la Belgique. L’espèce protégée avait pourtant disparu « depuis plusieurs centaines d’années » dans nos contrées, signale le Service public de Wallonie (SPW) vendredi, qui évoque donc un « signe encourageant ». « Des observations ponctuelles » du prédateur ont été réalisées ces 20 dernières années sans preuve aussi « indiscutable » que ce cliché fin du mois passé, explique le SPW. « Ces observations sur plusieurs mois permettent par ailleurs de considérer que ce lynx n’est pas de passage, mais semble bien établi en Wallonie » , tranche le service.

« On ne peut pas encore parler de population établie, mais d’une succession d’observations sporadiques qui, compte tenu de la discrétion de l’animal, constitue un signe encourageant pour une éventuelle recolonisation des forêts wallonnes» salue le SPW. L’administration annonce qu’elle va poursuive les observations « afin de récolter de nouveaux indices, notamment génétiques, permettant de déterminer l’origine de l’animal ».

©WWF

Lire aussi > Après le loup, le lynx pourrait bientôt arriver en Belgique

Le lynx est décrit comme un animal solitaire, amateur de rongeurs, lièvres et ongulés comme le chevreuil. Son domaine vital s’étend sur plusieurs centaines de km2, mais ce chasseur est aussi très discret, ce qui le rend « excessivement difficile à observer ». « Il ne représente aucun danger pour l’homme, qu’il prend soin d’éviter, raison pour laquelle les observations de lynx sont excessivement rares » , détaille encore le SPW.

Jusqu’à 30 individus

Jusqu’à présent les lynx les plus proches se situaient dans le massif du Palatinat en Allemagne, à 150 km de la frontière belge. Leur population a été renforcée par le lâcher de 20 lynx entre 2016 et 2020. Le félin n’a pas la même faculté de déplacement que le loup et il est donc assez rare qu’il parcoure une si grande distance, surtout dans un habitat non-optimal comme la Belgique. Son observation en Wallonie est donc une surprise.  Cet été, l’association WWF a réalisé une première étude sur l’habitat potentiel de l’espèce dans notre pays. Celle-ci montre qu’il y a de 3000 à 4000 km2 d’habitat disponible pour lur bonne survie. Cette surface pourrait donc convenir à une trentaine d’individus maximum.

Si la présence du lynx dans les forêts wallonnes peut cette fois être confirmé, c’est donc grâce à l’oeil affûté d’un photographe du nord du pays qui a prévenu l’ASBL Landschap.

Avec Belga

 

CIM Internet