Paris Match Belgique

Des perroquets ont dû être placés en isolement car ils insultaient les visiteurs

Des perroquets ont dû être placés en isolement car ils insultaient les visiteurs

La situation faisait plutôt rire les visiteurs, mais le parc ne voulait pas que la situation dégénère avec les enfants. | © Unsplash / Tausif Ahmed

Environnement & Animaux

« Plus ils jurent, plus vous riez généralement, ce qui les incite à jurer à nouveau », explique le directeur du parc.

 

C’est une histoire qui a de quoi faire sourire ! Durant le mois d’août, cinq perroquets gris africains ont été adoptés par le Lincolnshire Wildlife Park, au Royaume-Uni, rapporte le Mirror. Avant d’être répartis dans le zoo, les oiseaux ont été placés dans une même pièce, et il semblerait que les animaux en aient profité pour échanger quelques mots de langage. Lorsqu’ils ont été placés dans leur enclos, les perroquets ont commencé à insulter des visiteurs pour le moins surpris et amusés.

Publiée par Lincolnshire Wildlife Park sur Mardi 29 septembre 2020

Une situation pas si inhabituelle pour le directeur du parc. Steve Nichols raconte qu’au cours de ces 25 dernières, il a vu de nombreux perroquets avoir un langage quelque peu grossier. « De temps en temps, il y en a un qui jure et c’est toujours drôle. Nous trouvons toujours cela très drôle quand ils nous jurent dessus », déclare-t-il.

« Plus ils jurent, plus vous riez généralement, ce qui les incite à jurer à nouveau. » La situation était plutôt comique, et les visiteurs semblaient amusés par le spectacle.

Lire aussi > La belle histoire des oiseaux éteints à l’état sauvage, réintroduits dans la nature

Cependant, les responsables du parc déchantèrent rapidement. « Mais nous nous sommes inquiétés parce que nous avions un week-end qui approchait et des enfants qui allaient venir », explique Steve Nichols. Afin que les cinq perroquets perdent leur mauvaise habitude, ils ont été placés avec d’autres perroquets dans une autre enceinte du parc. Le Mirror rapporte qu’il est désormais prévu de relâcher les cinq oiseaux dans des zones séparées afin qu’ils ne puissent pas s’encourager mutuellement.

CIM Internet