Paris Match Belgique

Le Groenland n’a pas fondu aussi vite depuis 12 000 ans

fonte-groenland

Image d'illustration. | © Unsplash / Cassie Matias.

Environnement & Animaux

Jusqu’à la fin des années 1990, cette couche de glace gagnait autant de masse grâce aux chutes de neige qu’elle en perdait l’été. Mais cet équilibre est désormais rompu.

La fonte de la calotte glaciaire du Groenland pourrait élever le niveau des océans de 10 centimètres d’ici à la fin du siècle. Voici le constat alarmant que dresse une étude parue mercredi 30 septembre dans la revue scientifique Nature. Basée sur des échantillons de glace, elle reconstruit pour la première fois l’histoire de la fonte des glaces de cette calotte pendant tout l’Holocène, époque géologique commencée il y a 11 700 ans.

Lire aussi > Groenland : le réchauffement a tout chamboulé

D’après les auteurs de l’étude, la couche de glace de plusieurs kilomètres pourrait ainsi se réduire de 36 000 milliards de tonnes entre 2000 et 2100 si les émissions de gaz à effet de serre continuent au même rythme. Cela causerait alors la plus importante augmentation du niveau des mers depuis 12 000 ans.

Des conséquences dévastatrices

Jusqu’à la fin des années 1990, cette calotte glaciaire gagnait autant de masse grâce aux chutes de neige qu’elle en perdait l’été, avec l’effondrement des glaciers et la fonte de la glace. Mais cet équilibre a été rompu par l’accélération du changement climatique. En 2019, la calotte du Groenland a perdu plus de 500 milliards de tonnes, contribuant pour 40 % à la montée du niveau de la mer.

Et à moins que l’humanité ne réduise radicalement les émissions de gaz à effet de serre, cela risque de devenir « la nouvelle normalité », a indiqué l’auteur principal Jason Briner, professeur de géologie de l’Université américaine de Buffalo. D’autant plus qu’une élévation des océans de quelques dizaines de centimètres pourrait avoir un potentiel dévastateur pour les zones côtières de la planète.

L’objectif minimal de l’accord de Paris est pour le moment de limiter le réchauffement climatique à deux degrés supplémentaires, ce qui permettrait de réduire à 2 cm la contribution de la calotte glaciaire à la hausse du niveau des mers d’ici à la fin du XXIe siècle. Cette hausse se poursuivrait toutefois inexorablement les siècles suivants.

Lire aussi > L’incroyable photo d’un scientifique sur un fjord gelé du Groenland

Ces 20 dernières années, les calottes du Groenland et de l’Antarctique sont devenues la cause principale de l’élévation du niveau des mers.

CIM Internet