Paris Match Belgique

La petite chouette miraculée du sapin de Noël du Rockfeller Center

Chouette, Rockfeller center

Elle est restée coincée durant plusieurs jours. | © Pexels

Environnement & Animaux

Une petite chouette a été retrouvée vivante après trois jours de voyage dans le célèbre sapin de Noël du Rockfeller Center à New York.

D’après un article Paris Match France de la rédaction.

A New York, ville durement frappée par l’épidémie, l’heure n’est pas vraiment aux belles histoires. Mais, à quelques semaines de Noël, un petit miracle s’est pourtant produit dans le ramage de l’emblématique sapin traditionnellement dressé au pied du Rockefeller Center. Dans cet arbre haut de 23 mètres, les employés en charge de son installation ont découvert en début de semaine une adorable petite chouette, terrifiée et affamée mais bien vivante après un voyage de trois jours, depuis la ville d’Oneonta, à l’ouest de l’Etat de New York.

Lire aussi > Un premier Lynx observé en Belgique: il avait disparu depuis plusieurs siècles

L’oiseau a aussitôt été récupéré et transporté d’urgence au Ravensbeard Wildlife Center, un centre dédié à la protection de la vie sauvage, où la directrice Ellen Kalish l’a pris sous son aile et fourni quelques détails sur la miraculée : «Malgré sa taille, précise-t-elle au New York Post, il s’agit bien d’un spécimen adulte, une Petite Nyctale, la plus petite des chouettes connues qui ne dépasse pas 20 centimètres et ne vit qu’en Amérique du Nord

Capture d’écran 2020-11-20 à 10.29.07

 

«Je me suis dit que c’était une magnifique histoire de Noël», poursuit Ellen Kalish, qui a partagé les photos de sa protégée sur la page Facebook du centre, avec un succès immédiat. Contacté le Rockfeller Center confirme que ce genre de découverte est rare : «Chaque année nous inspectons le sapin branche par branche avant l’abattage pour éviter qu’un animal y reste prisonnier et se retrouve au beau milieu de la ville. Mais il peut arriver parfois qu’un oiseau échappe à notre vigilance. C’est ce qu’il s’est passé ici

Heureusement, la petite chouette, malgré trois jours sans manger, est en bonne santé. «Nous lui donnerons toutes les souries qu’elle peut avaler avant de la ramener dans sa forêt natale» conclut  Ellen Kalish.

CIM Internet