Paris Match Belgique

Le chien d’Emmanuel Macron mis en scène dans une vidéo contre l’abandon des animaux

Emmanuel Macron, chien nemo

Une vidéo touchante. | © Belga Image

Environnement & Animaux

Le chien de l’Elysée Nemo a fait passer un message sur le compte Instagram de son maître Emmanuel Macron.

D’après un article Paris Match France de la rédaction.

Il est souvent photographié sur le perron de l’Elysée ou au côté d’Emmanuel Macron pour accueillir les chefs d’Etats étrangers. Depuis son adoption par le président de la République en 2017, le chien Nemo est devenu la coqueluche du palais présidentiel. Mercredi, il a fait une apparition surprise sur le compte Instagram d’Emmanuel Macron dans une vidéo dans laquelle il s’adresse aux Français pour tirer la sonnette d’alarme sur l’abandon des animaux. Ce croisé de Labrador et de Retriever-Griffon a été adopté en 2017 par le couple présidentiel en 2017 dans un refuge de la SPA des Yvelines.

Lire aussi > 5 idées de cadeaux de Noël pour votre chien

«Comme je l’ai été, 100 000 animaux sont abandonnés chaque année», rappelle-t-il les yeux et la truffe en l’air face à la caméra, encourageant les internautes à adopter un animal avec «conscience». «Accueillir un animal de compagnie chez soi, c’est accepter d’en être responsable». Il ajoute : «Votre animal de compagnie fait partie de votre famille, il vous aime plus que tout. Il compte sur vous. J’en sais quelque chose».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)


Ce message de l’Élysée intervient quelques jours après les annonces du ministre de l’Agriculture Julien Denormandie sur le plan du gouvernement pour la protection des animaux. Il prévoit notamment des sanctions plus lourdes en cas d’abandon, de lutter contre les achats impulsifs en faisant signer aux adoptants un «certificat de sensibilisation» rappelant les obligations de soins et les coûts d’un animal de compagnie ou encore un encadrement plus strict de l’achat d’animaux sur Internet. En outre, 20 millions d’euros du Plan de relance seront consacrés aux associations et aux refuges qui prennent soin des animaux abandonnés.

CIM Internet