Paris Match Belgique

Les images de renards piégés puis tués par un homme dans le Tarn provoquent la colère

Les images de renards piégés puis tués par un homme dans le Tarn provoquent la colère

Le renard est une espèce classée « susceptible d'occasionner des dégâts », et peut ainsi être « piégé en tout lieu ». | © Pexels / Monicore

Environnement & Animaux

Un naturaliste a publié une vidéo dans laquelle un Tarnais filme des renards pris au piège. Avec ce document, il veut interpeller et sensibiliser les politiques afin de faire interdire cette pratique.

 

D’après un article Paris Match France de C.H

« Insoutenables » ; « horribles » ; « c’est du sadisme ». Le naturaliste Pierre Rigaux a publié lundi une vidéo difficile à regarder dans laquelle un homme féru de piégeages de renard expose ses butins vivants, afin de dénoncer cette pratique pourtant légale. Dans le document d’environ deux minutes, des images « peu communes, obtenues grâce à un lanceur d’alerte » et filmées dans le Tarn entre juillet 2020 et janvier 2021.

On y voit des canidés qui se débattent de toutes leurs forces pour fuir, avec en fond sonore, les commentaires du piégeur lui-même qui explique comment il a capturé les animaux. Durant plusieurs minutes, il filme les animaux en souffrance. Certains d’entre eux sont ensanglantés après avoir tenté pendant toute une nuit de se libérer d’un piège à lacet. Debout devant l’animal, le piégeur lâche : « magnifique ! ». « À chaque fois, ce piégeur prend le temps d’admirer l’animal. Il l’admire pendant de longues minutes avant de le tuer », écrit Pierre Rigaux. À la fin de la vidéo, l’homme prend la pose avec sa fille aux côtés d’un renard mort et d’un fusil. Il tient dans ses mains un sac en plastique dans lequel il est écrit au feutre « 44 renards ». À l’intérieur : les queues des proies.

Lire aussi > Des renards gavés jusqu’à la mort pour leur fourrure vendue à des marques de luxe

Ce document publié par le naturaliste, auteur de plusieurs livres sur la faune sauvage, a suscité une grande indignation sur les réseaux sociaux, beaucoup de personnes ne connaissant pas cette pratique jugée pourtant légale par l’État français. Car, le renard est une espèce classée « susceptible d’occasionner des dégâts ». Selon Légifrance, il peut ainsi être « piégé en tout lieu » par le biais de « collets, de fabrication industrielle ou artisanale, homologués ». « Le piégeage de renard est un faux débat. C’est une espèce qui se porte très bien et qui est très prolifique. Les prélèvements sont en réalités très faibles et ne mettent pas en danger les populations », explique à La Dépêche Louis-Gérard d’Escrienne, directeur adjoint de l’Office français de la biodiversité en Occitanie. Après avoir visionné la vidéo, ce dernier assure que les pièges utilisés par l’homme sont autorisés.

« Plus de 600 000 renards sont tués chaque année en France »

Mais pour Pierre Rigaux, il faut faire cesser ces pratiques qu’il juge indignes au regard des souffrances qu’elles génèrent. « Plus de 600 000 renards sont tués chaque année en France (tir, piégeage, déterrage), au mépris de toutes les données scientifiques montrant qu’il n’y a aucune nécessité sanitaire ou écologique à cela », explique-t-il. Selon lui, ils sont considérés comme « nuisibles » uniquement « car ils mangent les poules dans les poulaillers ou des faisans ou des perdrix » et seraient, de fait, des concurrents aux chasseurs. « Le piégeage et le tir de renards font chaque année des centaines de milliers de morts. Or des études nombreuses, y compris de l’Office français de la biodiversité, ont montré que ces pratiques ne font en rien baisser la population. Elles permettent juste à de jeunes renards d’avoir un meilleur taux de survie. Chaque fois qu’on tue un renard, un autre prend sa place », explique-t-il à France 3 Occitanie.

Pierre Rigaux a tenu l’identité du piégeur secrète afin d’éviter tout propos haineux ou menaçant à son égard. Avec cette vidéo, il espère sensibiliser nos élus pour faire interdire cette pratique.

Mots-clés:
chasse renard piège
CIM Internet