Paris Match Belgique

Elle danse sur le « Lac des cygnes » pour interpeller Vladimir Poutine

lac des cygnes danseuse finlande poutine

La ballerine russe Ilmira Bagautdinova sur la glace du golfe de Finlande. | © Capture d'écran / Vimeo.

Environnement & Animaux

Une ballerine russe s’est filmée sur une plage enneigée du golfe de Finlande pour dénoncer un projet de construction portuaire qui pourrait mettre en péril de nombreuses espèces sauvages.

 

D’après un article Paris Match France de C.H

La danse comme cri d’alerte. Ilmira Bagautdinova fait partie des milliers de personnes qui s’opposent au projet de construction d’un terminal portuaire destiné à l’expédition de céréales dans la baie de Batareinaya, en Russie. Alors, pour dénoncer cette initiative qui pourrait grandement mettre en danger la faune et la flore locale, la ballerine du célèbre théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg s’est filmée en train de danser sur le lieu, dans le golfe de Finlande.

Lire aussi > Alina Kabaeva, la mystérieuse (et très riche) « petite amie » de Vladimir Poutine

Dans plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on la voit interpréter le célèbre ballet du « Lac des cygnes » de Tchaïkovski. Un choix pas anodin. « Un lieu naturel et historique unique où les cygnes nichent au printemps, les familles avec enfants se reposent en été et des centaines de pêcheurs sortent sur la glace en hiver… La nature en harmonie avec les hommes. Tout cela est menacé de destruction », a-t-elle écrit, en prenant soin de partager le lien d’une pétition publiée sur Change.org, appelant Vladimir Poutine à mettre fin à la construction de la zone portuaire.

Des espèces en danger

Les militants affirment qu’en plus d’être un lieu très fréquenté par les familles, la baie fait partie d’une ancienne zone protégée et constitue un habitat clé pour des espèces végétales rares, des animaux tels que le phoque gris et le phoque annelé ou encore des oiseaux migrateurs, dont certains figurent sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Lire aussi > Salon de pole dance, casino et vie de château : Le délirant palais de Poutine qui révolte les Russes

D’après le Moscow Times, le gouvernement russe avait autorisé en mai dernier la compagnie Baltic Grain Terminal à utiliser le lieu pendant 10 ans. Celle-ci avait donc pris la décision de créer un gigantesque terminal céréalier d’ici 2024.

CIM Internet