Paris Match Belgique

#RiverCleanupChallenge : En seulement 10 minutes, aidez à sauver les océans

#RiverCleanupChallenge : En seulement 10 minutes, aidez à sauver les rivières

10 minutes, ce n'est pas grand-chose. Mais multiplié par 1 000... | © Unsplash / Brian Yurasits

Environnement & Animaux

Chaque année, environ 8 milliards de kilos de déchets se retrouvent dans les mers et les océans.

 

L’organisation environnementale belge River Cleanup veut sensibiliser la population à la quantité de déchets retrouvés dans nos mers. Elle lance aujourd’hui le #rivercleanupchallenge, une action lors de laquelle les gens sont invités à ramasser des déchets dans leur voisinage durant 10 minutes. « C’est un petit geste qui a un grand impact sur l’environnement », estime l’organisation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par River Cleanup (@rivercleanup)

Chaque année, environ 8 milliards de kilos de déchets se retrouvent dans les mers et les océans. 80 % de ces déchets sont amenés par les rivières et les fleuves. La crise du coronavirus a même poussé la pollution de plastique à un niveau jamais enregistré. À la pollution classique, on retrouve désormais le plastique des masques, des gants, et des bouteilles qui se retrouvent dans la nature.

Lire aussi > 14 millions de tonnes de microplastiques jonchent les fonds marins

Les petits ruisseaux font les grandes rivières

River Cleanup lance aujourd’hui une nouvelle campagne à l’occasion de la journée mondiale de l’Eau, qui se terminera le 22 avril lors de la journée de la Terre. La mission est simple : ramasser des déchets durant dix minutes dans son voisinage, dans la rue, une rivière ou encore un parc et poster des photos avec le mot-clé #rivercleanupchallenge. Les participants sont invités à envoyer le défi à au moins trois personnes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par River Cleanup (@rivercleanup)

L’objectif est de séduire au moins 1 000 personnes, soit 10 000 minutes de ramassage.

Lire aussi > Le plastique n’a pas de limites et pollue même une petite île perdue au milieu de l’Atlantique

Avec Belga

CIM Internet