Paris Match Belgique

Réchauffement climatique : Au-delà de ce seuil, la température de la Terre sera trop élevée pour les humains

Réchauffement climatique : Au-delà de ce seuil, la Terre sera invivable pour les humains

Au-delà de 35°C de moyenne, les êtres humains et la plupart des mammifères ne pourraient survivre que quelques heures à l’extérieur. | © CRISTINA QUICLER / AFP

Environnement & Animaux

Notre corps ne supporterait tout simplement pas ces températures trop élevées.

 

Le réchauffement climatique augmente dangereusement la température de notre planète. Si pour certains, les conséquences semblent incertaines et lointaines, elles sont pourtant très claires. Selon les différents scénarios du GIEC, les températures de la Terre pourraient augmenter de 2 °C à 5 °C d’ici à la fin du siècle. Certains scientifiques craignent même une progression de 13°C d’ici 2100 – à cause de la combustion de ressources fossiles – ce qui serait catastrophique pour l’environnement, mais également pour l’humanité.

Lire aussi > La planète se dirige toujours vers un réchauffement de 3°C

Déjà cet été, des chercheurs s’inquiétaient du réchauffement climatique qui aurait pour conséquence des étés « trop chauds pour les humains ». Concrètement, le corps humain n’est pas adapté à toute épreuve, et il présente des limites. Si notre température interne tourne autour de 37°C, notre peau doit rester au-dessous de 35°C. Pour se débarrasser de l’excès de chaleur, notre corps sue. Dans un milieu sec, comme dans le désert, notre corps peut résister à des températures supérieures à 50°C. En revanche, si l’environnement est humide comme dans les zones tropicales, alors le seuil mortel sera de 40°C. En effet, dans ces conditions, notre sueur ne peut plus s’évaporer et notre corps n’arrive pas à se réguler.

7°C supplémentaires seraient déjà trop pour notre corps

Les chercheurs ont ainsi calculé que si la température moyenne dépassait les 35 °C, les êtres humains et les mammifères ne pourraient pas survivre sur une période prolongée à l’extérieur. Si ce n’est pas encore le cas aujourd’hui, cette situation pourrait commencer à se produire avec un réchauffement planétaire moyen d’environ 7 °C. Cette augmentation serait suffisante pour remettre en question l’habitabilité de certaines régions.

Lire aussi > Rythme record de la fonte des glaces : Antarctique et Groenland les plus touchés

En plus des températures insoutenables pour notre corps, le réchauffement climatique modifie également notre environnement. Quatre degrés supplémentaires seraient assez pour augmenter le nombre d’ouragans, affecter la biodiversité, et faire augmenter le niveau des eaux (avec la fonte des calottes glaciaires notamment). La montée des eaux affecterait ainsi des centaines de millions de personnes, forcées de se déplacer.

CIM Internet