Paris Match Belgique

Si vous trouvez un oiseau tombé du nid, ne le « sauvez » surtout pas

Si vous trouvez un oiseau tombé du nid, ne le "sauvez" surtout pas

Contrairement aux croyances, les parents ne rejetteront pas un bébé car vous l'avez touché. | © Pixabay

Environnement & Animaux

Même avec les plus bonnes intentions, votre aide pourrait bien lui être fatale.

 

En voyant un petit oisillon sur le sol, notre première réaction est souvent de nous précipiter pour lui porter secours. Or, ce geste pourrait bien lui être fatal. Pour le bien des oiseaux, voici comment réagir lorsque vous voyez un oiseau tombé du nid selon la Ligue de Protection des Oiseaux française.

Premièrement, mieux vaut ne rien faire et observer de loin le comportement de l’animal. Un oiseau au sol n’est pas nécessairement en danger. Il faut donc observer son comportement, et être attentif à ses bruits. « Les oiseaux n’abandonnent pas leurs petits mais les parents doivent faire de nombreux allers-retours hors du nid pour trouver de quoi les nourrir, et donc les laisser temporairement seuls », explique la LPO. Il arrive que pendant leur absence, un oisillon qui commence à marcher sur ses pattes tombe du nid, mais tout n’est pas perdu pour lui. « Les parents ne sont jamais bien loin et retrouvent leur oisillon tombé du nid grâce à ses cris. Et ils continuent à le nourrir, même tombé du nid. »

Lire aussi > Comment nourrir correctement les oiseaux de votre jardin en hiver ?

Ensuite, regardez si l’oiseau a des plumes. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il s’agit encore d’un jeune oisillon. Si vous apercevez son nid, vous pouvez le prendre délicatement et le redéposer dedans. Contrairement aux croyances, les parents ne le rejetteront pas, les oiseaux ayant un très mauvais odorat. En revanche, si le nid est inaccessible ou que vous ne le voyez pas, placez le jeune oisillon dans un carton troué, et reformez un nid avec un essuie afin de le maintenir au chaud, conseille la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux. Vous pourrez ensuite l’amener dans un centre de revalidation le plus proche de chez vous.

Si l’oiseau au sol a des plumes, vous pouvez tout simplement le remettre sur une branche. Il pourra par la suite tout seul atteindre les plus hautes branches.

Si vous trouvez un oiseau tombé du nid, ne le "sauvez" surtout pas
Schéma de la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux. © LRBPO

Choses à ne surtout pas faire

En revanche, ne donnez en aucun cas de l’eau directement dans le bec de l’oiseau. Vous pourriez le noyer ou provoquer une pneumonie. La LRBPO conseille en cas d’urgence de déposer une goutte d’eau à l’aide d’un coton-tige sur le bout du bec de l’animal, mais jamais dedans directement.

Lire aussi > Le geste simple (et capital) à adopter pour les oiseaux pendant la canicule

De même que vous ne devez pas garder un animal chez vous. En l’amenant à un centre de revalidation, il pourra recevoir des soins complets et une alimentation adaptée à sa bonne croissance. « En choisissant de le garder, vous le condamneriez à une vie de captivité à cause de l’imprégnation humaine, ou à la mort suite aux conséquences d’une mauvaise prise en charge (carences alimentaires, soins inadaptés, cage non adaptée, etc.). Les soins à la faune sauvage sont très différents des soins donnés à la faune domestique », précise la LRBPO

CIM Internet