Paris Match Belgique

Le chocolat et le café consomment plus d’eau que la viande bovine

Le chocolat et le café consomment plus d'eau que la viande bovine

Il faut plus de 17 000 litres d'eau pour produire un kilo de chocolat. | © Pixabay

Environnement & Animaux

Par contre, on mange beaucoup moins de chocolat que de viande rouge…

 

L’eau devient une denrée de plus en plus rare. L’or bleu est pourtant vital pour l’humanité, mais aussi pour l’agriculture. Si l’on sait que l’élevage bovin consomme énormément d’eau, il en et de même pour beaucoup d’autres aliments. Water footprint network (un réseau regroupant scientifiques, entreprises et citoyens) a calculé avec précision la quantité d’eau nécessaire pour la production d’un produit de A à Z. Pour la viande, par exemple, il est donc pris en compte l’eau nécessaire à cultiver les céréales pour nourrir l’animal, l’eau qu’il boit, ainsi que toute l’eau nécessaire durant la transformation et le transport du produit.

En tête du classement, on retrouve le chocolat. Il faut ainsi plus de 17 000 litres d’eau pour produire un kilo de chocolat. On retrouve ensuite le café et la viande bovine. Il faut savoir qu’un cacaoyer a besoin entre 10 et 15 litres d’eau par jour, ce qui est considérable. De même pour le café : pour votre tasse du matin, il faut en réalité 130 litres d’eau pour produire cette petite quantité de café.

Les fruits à noix ne sont pas en reste, puisqu’ils se trouvent également dans le tableau, que ce soit les noix de cajou, les pistaches, les amandes, ou les noisettes.

Limiter sa consommation de viande

Bien que le chocolat nécessite plus d’eau à la production que de la viande rouge, on mange plus difficilement un kilo de chocolat. Il faut donc relativiser ces chiffres et les mettre en perspective avec notre consommation alimentaire. Selon Statista, les Français consomment chaque année environ 23 kg de viande de boeuf par personne, contre un peu plus de 4 kg de chocolat. Le calcul est vite fait.

Lire aussi > Bœuf, avocat, amandes : Ces aliments qui demandent un max d’eau pour être cultivés

En revanche, dans les produits qui consomment le moins d’eau, on retrouve les légumes où peu d’eau est nécessaire à la production. De plus, l’eau n’est pas perdue puisqu’on la retrouve en grande quantité dans le produit final.

CIM Internet