Sauvez les récifs en adoptant un corail en Polynésie

© Flickr @Rick Schokman

Environnement & Animaux

Vous voulez laisser votre emprunte dans le lagon de Moorea, l’île sœur de Tahiti ? Vous souhaitez aider à sauver les récifs coralliens qui sont en voie de disparition ? Alors, adoptez un corail !

 

Composée de jeunes motivés à sauver les récifs coralliens en Polynésie française et soutenue par le nageur médaillé Florent Manaudou, le surfeur professionnel Teiva Joyeux, le photographe Tim McKenna ou encore l’acteur et réalisateur français Arnaud Binard, l’association Moorea Coral Gardeners vous invite à adopter un corail dans le lagon paradisiaque de Moorea. Il ne prendra pas beaucoup de place et ne vous demandera pas beaucoup de temps. Et surtout, vous contribuerez à le sauver. Car aujourd’hui, 20% des récifs coralliens dans le monde sont morts et 50% sont condamnés à l’être. Si l’on ne fait rien, d’ici 2050, ils pourraient même avoir totalement disparu : c’est-à-dire, plus de poissons, plus de vie marine et plus d’oxygène.

Lire aussi > En Nouvelle-Calédonie, des super-coraux capables de résister au réchauffement climatique

Comme le rappelle Moorea Coral Gardeners dans sa campagne de crowdfunding qui a déjà atteint son objectif à 230% : « les récifs coralliens sont les poumons de l’océan. Ils produisent les 2/3 de l’air que nous respirons, ce sont les forêts de l’océan et ils sont à la base de la vie aquatique ».

Lire aussi > Grande barrière de corail : l’impact du blanchissement plus grave que prévu

Grâce aux coraux adoptés et aux fonds récoltés, dans un premier temps, 100 coraux seront plantés et 10m2 de récif endommagé sera ainsi sauvé. La solution proposée par l’association est le bourrage de corail : « l’idée est de créer de nouveaux récifs en transplantant des boutures de coraux sur des zones du lagon menacées par le problème. Lorsque ces petites pousses de coraux vont grandir, un véritable nouvel habitat verra le jour : la vie aquatique reprendra son rythme et les animaux marins pourront vivre en harmonie dans leur nouvelle maison ». D’autres initiatives seront aussi mises en place comme la rémunération des biologistes et scientifiques qui suivront de près le projet pour superviser le bouturage et veilleront sur les coraux plantés ou encore la réalisation d’événements de sensibilisation.

Pour adopter un corail pour 25€, rendez-vous ici.

CIM Internet