Paris Match Belgique

Des araignées multicolores prennent le sud des Etats-Unis dans leurs toiles

Des araignées multicolores prennent le sud des Etats-Unis dans leurs toiles

Cette araignée d'origine asiatique s'est parfaitement adaptée aux Etats-Unis. | © Capture d'écran YouTube.

Environnement & Animaux

Une espèce d’araignée, inconnue aux Etats-Unis, se multiplie en Georgie et dans d’autres dans les Etats du sud.

D’après un article Paris Match France de DR

Tout a commencé en Géorgie. Des scientifique ont repéré, dès 2014, la présence d’une araignée jusqu’alors inconnue dans cet Etat du sud : la Trichonephila clavata ou araignée Jorō une espèce que l’on ne trouve qu’en Asie du sud-est, en particulier au Japon et en Corée. Dotée de longues pattes fines, elle peut atteindre une dizaine de centimètres de diamètre et se caractérise par des couleurs vives où prédomine le jeune. Au début, elle n’était signalée que très épisodiquement par des habitants de Géorgie étonnés et un peu effrayés de croiser une araignée aussi inhabituelle.

Lire aussi > C’est la saison des araignées : 6 astuces naturelles pour les faire fuir sans les tuer

Sept ans plus tard la situation a bien changé. En pire. Elles sont désormais des millions et tissent sur l’Etat d’immenses toiles qui recouvrent habitations, poteaux électriques, porches, boîtes aux lettres etc. Un jardinier assure en avoir tué plus de 300 en quelques semaines. Rick Hoebeke, du musée d’Histoire Naturelle de Géorgie, a pu retracer les débuts de cette inquiétante colonisation : « Notre hypothèse est qu’elle est arrivée dans un conteneur et a débarqué quelque part sur l’autoroute qui traverse la région Braselton. Ce sont de très bonnes marcheuses, capables de parcourir de longues distances. »

Lire aussi > 5 fausses idées reçues sur les araignées

Et elles le prouvent : l’araignée Jorō a commencé à se répandre dans les Etats voisins, Tennessee, Caroline du Sud, Floride et Alabama. L’invasion ne fait que commencer… Heureusement, cette nouvelle venue n’est pas dangereuse pour l’homme, excepté les arachnophobes. En revanche, comme la plupart des espèces invasives, elle  constitue une vraie menace, pour ses congénères endémiques qu’elle pourrait supplanter.

CIM Internet