Paris Match Belgique

La Norvège interdit désormais l’élevage de ces deux races de chiens

animaux Norvège

Un Cavalier King Charles Spaniel. | © Unsplash

Environnement & Animaux

Deux races de chiens que l’on croise souvent.

Le tribunal d’Oslo vient de décider d’interdire l’élevage de deux races en particulier. La cause ? Cette pratique leur infligerait des souffrances incompatibles avec la loi sur la protection des animaux. A force de consanguinité, ces deux races auraient développé des maladies héréditaires touchant quasiment la totalité des chiens.

Le bulldog anglais et le Cavalier King Charles Spaniel

Les deux races en question concernent le bulldog anglais et le Cavalier King Charles Spaniel. « Beaucoup de nos races d’élevage sont très consanguines et portent un lourd bagage en termes de maladies », a expliqué à l’AFP la présidente de la Société protectrice des animaux norvégienne, Åshild Roaldset. D’un côté, le bulldog aurait accumulé des difficultés respiratoires à cause de son museau trop plat, mais aussi des soucis dermatologiques, reproductifs et orthopédiques. De l’autre, les Cavalier King Charles souffriraient d’une boîte crânienne trop petite qui leur donnerait des maux de tête récurrents. Ils souffriraient également de défaillances cardiaques et de problèmes oculaires. 

Le manque de diversité génétique à l’échelle mondiale mèneraient ainsi ces races à l’extinction. L’une des solutions préconisée par la Société protectrice des animaux ? Croiser ces deux races avec d’autres espèces afin de gommer leurs faiblesses génétiques. En Belgique, la question est suivie d’assez près. L’objectif à termes est de se pencher sur les dérives qui touchent certaines races de chien et de voir ce qu’il est possible de mettre en place. Les chats hypertypés sont déjà dans le collimateur des autorités. On évite leur reproduction, leur publicité et leur exposition pour ne pas susciter l’intérêt ou une attraction particulière. 

Unsplash
Unsplash
Mots-clés:
animaux Norvège
CIM Internet